FocusNature

[Focus Nature] 6 documentaires sur l’écologie à voir

Depuis quelques années, de nombreux documentaires dédiés à l’écologie fleurissent au cinéma et sur les plateformes de streaming, reflet d’une prise de conscience des sociétés du monde entier. Malheureusement, la plupart propose le même type de contenu : un ou une réalisateur(trice) se place en tant que narrateur(trice) et protagoniste et raconte sa prise de conscience face à l’ampleur du dérèglement climatique. Comment alors trouver un documentaire qui se démarque ? Lequel regarder en fonction de son niveau de connaissance ou de ses attentes ? Dans le cadre de la journée mondiale de la Terre qui s’est tenue le 22 avril, Silence Moteur Action vous conseille huit documentaires à voir, la majorité d’entre eux étant déjà disponibles en DVD ou VOD.

1. Avant le déluge : Leonardo Dicaprio à la rescousse

En 2014, Leonardo Dicaprio est nommé messager de la paix sur la question des changements climatiques par l’ONU. Dans le cadre de sa nouvelle mission, l’acteur américain décide alors d’approfondir ses connaissances sur le sujet en rencontrant divers experts. Dans ce documentaire, il filme ses voyages et ses découvertes, qui le mènent jusqu’à son discours à l’ONU, en rappelant son premier engagement écologique aux côtés d’Al Gore ou encore les questions environnementales posées lors du tournage de son film The Revenant (réalisé par Alejandro González Iñárritu et sorti en 2016).

Pourquoi on le regarde ? Parce qu’il constitue une base solide pour commencer à s’intéresser aux causes et conséquences premières du réchauffement climatique : déforestation massive, lobbies pétroliers et corruption politique, fontes des glaces et montée des eaux… Le film est décomposé en deux principales parties : la première fait le constat de la situation dans laquelle se trouve notre monde aujourd’hui, la seconde, plus courte, amène un peu d’espoir en expliquant qu’il n’est pas trop tard pour agir. Avec modestie, Leonardo Dicaprio nous narre sa prise de conscience écologique, son pessimisme et son sentiment d’impuissance face au futur qui nous attend.

Disponible en DVD et Blu-ray, en streaming sur Netflix et Disney+.

2. Demain : tout est lié

La réalisatrice Mélanie Laurent et le réalisateur Cyril Dion parcourent le monde entier à la rencontre d’hommes et de femmes qui proposent des solutions pour résoudre les problèmes écologiques auxquels le monde fait face aujourd’hui : l’agriculture urbaine à Detroit (Etats-Unis), la démocratie participative dans un village indien, les transports doux à Copenhague (Danemark)… Le but ? Comprendre quel doit être le monde de demain et proposer des solutions viables, et déjà appliquées.

Pourquoi on le regarde ? Parce que c’est un des documentaires sur l’écologie les plus pédagogiques réalisés à ce jour ! Le film se compose en chapitres thématiques : agriculture, énergie, démocratie… Chaque partie est introduite par les voix off de Mélanie Laurent et Cyril Dion, qui reprennent les questions que le spectateur peut se poser (comment est créée la monnaie ? notre énergie?) et surtout qui montrent le lien qui unit tous ces thèmes : les transports impactent le secteur de l’énergie, qui impacte notre économie, qui a des conséquences sur notre éducation… Les deux réalisateurs sont présents au cœur du documentaire, sans jamais se positionner en protagonistes, contrairement à bon nombre de leurs confrères : ils donnent vie au film tout en mettant au premier plan leurs intervenants et le raisonnement qu’ils développent, à savoir que l’intégralité de notre société doit évoluer si nous souhaitons créer un monde durable et sain.

Disponible en DVD et Blu-ray.

3. The True Cost : l’envers de la mode

Réalisé en 2015 par Andrew Morgan, le documentaire nous plonge dans le monde du prêt-à-porter. Il analyse en particulier le phénomène de « fast-fashion », cette propension à produire des vêtements bons marchés qui ne durent pas dans le temps, non seulement en termes de qualité mais aussi en termes de tendances, les magasins incitant toujours à acheter les nouvelles collections.

Pourquoi on le regarde ? Parce que très peu de documentaires se penchent sur le sujet, alors même que le textile est la deuxième industrie la plus polluante après le pétrole ! Et si l’on sait vaguement que les vêtements produits dans des pays comme le Bangladesh sont un désastre social, on sait finalement assez peu de choses sur son impact environnemental. En plus d’être très clair et de s’appuyer sur des statistiques intéressantes, le documentaire compile divers témoignages comme celui d’une ouvrière ou de fondatrices de marques écologiques et éthiques, tout en proposant une analyse de notre économie et de notre société qui implique directement le spectateur.

Disponible en VOD.

4. Cowspiracy : les vaches tueront le monde

Dans ce documentaire sorti en 2014 et co-produit par Leonardo Dicaprio, le réalisateur Kip Andersen explique la façon dont il a découvert que l’élevage intensif – et plus particulièrement l’industrie bovine – avait une immense responsabilité dans le dérèglement climatique, en émettant une quantité considérable de gaz à effet de serre tout en utilisant énormément d’eau et de surface terrestre. Comment se fait-il qu’il n’ait jamais été au courant ? C’est la question que l’on se pose aussi, et le documentaire entend nous expliquer tout cela en détail.

Pourquoi on le regarde ? Parce que comme pour le textile dans The True Cost, l’industrie du bœuf est un rouage bien huilé qui n’aime pas révéler ses coulisses. Le réalisateur les explique pourtant ici pas à pas avec la clarté et la simplicité de celui qui, comme le spectateur lambda, ne connaît pas le sujet. Il cherche à interroger les principaux concernés ; bien sûr, le fait qu’il se heurte à de nombreux refus de la part de lobbies et d’industriels en dit long sur leurs intentions… On regrette juste la fin un peu trop personnelle du film, dans laquelle le réalisateur explique son choix de devenir vegan, qui peut braquer certains spectateurs amateurs de viande déjà décontenancés par l’intégralité des découvertes faites dans ce riche documentaire.

Disponible sur Netflix.

5. Anthropocène – L’époque humaine : images choc

L’anthropocène est le nom donné à l’ère géologique dans laquelle nous vivons aujourd’hui, et durant laquelle l’homme (“anthopos”) a considérablement modifié son environnement. Dans ce documentaire sobre et sombre sorti en 2019, les réalisateurs Nicholas De Pencier, Edward Burtynsky et Jennifer Baichwal compilent des images rares et marquantes qui montrent cet impact, comme d’immenses carrières de minerais qui détruisent les montagnes ou encore des centaines de défenses d’éléphants amassées ensemble pour être brûlées.

Pourquoi on le regarde ? Pour son esthétique plus que pour sa didactique. Le film fait en effet la part belle aux images, qui sont, il faut l’avouer, magnifiques malgré l’horreur qu’elles représentent. Malheureusement, il est réservé à ceux qui ont déjà une certaine connaissance sur le sujet, car il manque cruellement de contextualisation et d’explications pédagogiques : les différentes parties thématiques ne sont pas clairement reliées entre elles d’un point de vue logique, et certains termes techniques ne sont pas expliqués. S’il propose de bonnes idées complémentaires, on le déconseille au spectateur voulant s’initier au sujet et en quête de solutions pratiques,  car il risque de se décourager devant ce documentaire (à juste titre) pessimiste et accusateur.

Disponible en VOD et à partir de juin 2020 en DVD.

6. Une vérité qui dérange : prévenir pour mieux guérir… ou presque 

Lire notre article détaillé ici

Vous avez aimé cet article? Abonnez-vous à notre newsletter et découvrez chaque mois le meilleur de Silence Moteur Action!

Vous pouvez aussi nous soutenir gratuitement en regardant une publicité : cliquez ici ! 

Comment here