[Critique] WandaVision : tout ça pour ça ?

Enfin de retour ! WandaVision est la première série du Marvel Cinematic Universe (MCU) à voir le jour sur Disney +. Et c’est aussi le retour du MCU, un an et demi après Spider-Man : Far From Home ! Que vaut donc cette entrée dans la “Phase IV” de l’univers Marvel ?

Mais que font donc Wanda Maximoff et La Vision dans une sitcom des années 1950 ? Ce dernier n’est-il pas censé être mort ? Et qui les observe, à travers un écran cathodique, vivre leur vie de couple bienheureux et ignorant tout du monde extérieur ?

L’inquiétante étrangeté…

WandaVision possède une grande qualité : elle prend son temps. Au lieu d’une histoire classique à base de super-vilain qui attaque une ville pour x ou y raison, on a droit, pendant sept des neufs épisodes qui composent la série, à un pastiche de différentes sitcoms. Traversant ainsi les styles et les époques, le couple Wanda Maximoff (Elisabeth Olsen) et La Vision (Paul Bettany) passent de Ma Sorcière bien aimée à Modern Family en passant par Malcolm.

Les pastiches sont amusants et bien faits. Artistiquement, il est intéressant de voir à quel point le monde trop parfait dans lequel ils vivent change petit à petit. Qu’il s’agisse d’un panneau publicitaire, des enseignes, des voitures, des costumes…  Le tout en induisant une inquiétante étrangeté. Car chaque épisode, chaque nouvelle sitcom (entrecoupées de fausses publicités !) est prétexte à nous dévoiler quelques bribes d’informations, quelques pièces du puzzle qui compose le mystère de la série…

WandaVision tranche avec le reste du MCU. Profitant du format série, WandaVision propose une narration différente de ceux à quoi le MCU nous avait habitué. On s’amuse, au fil des épisodes, à lier les points nous-même. On théorise, on imagine plusieurs pistes ; évidemment, le résultat risque de ne pas être aussi fou qu’on se l’imagine, mais l’aventure est agréable à vivre.

… ou l’ennuyante routine ?

Malheureusement, en effet, le résultat n’est pas aussi fou qu’on pouvait se le figurer… Les deux derniers épisodes retournent dans un classicisme propre au MCU qu’on avait plaisir à ne pas retrouver jusqu’ici. C’est dommage, car avec tout ce que la série mettait en place jusqu’ici, les révélations et leur déroulement dans le diptyque final arrivent comme un éléphant dans un magasin de porcelaine. La subtilité est totalement perdue lors du climax. Et on se retrouve à nouveau face à un duel super-héros contre super-vilain, rayon d’étincelles rouges contre rayon d’étincelles violettes. On pourrait se trouver dans une mauvaise scène issue d’un Harry Potter qu’on ne serait pas choqué.

Finalement, malgré tout ce que la série construit, avec ses personnages principaux comme ses excellents personnages secondaires, on ne se retrouve qu’avec une série qui annonce d’autre séries et films. Ce qui donne  un sentiment de non-complétude ! L’histoire de Wanda Maximoff et La Vision ne semble pas être finie. Mais plutôt qu’une saison 2, il faut plutôt s’attendre à les voir revenir dans Doctor Strange in the Multiverse of Madness. De même, les personnages secondaires trouveront sans doute leur place dans une des séries à venir, peut-être Secret Invasion, avec Nick Fury (Samuel L. Jackson). Mais comment pouvait-il en être autrement ? Kevin Feige, le patron de Marvel chez Disney, avait annoncé la couleur, en présentant WandaVision comme “l’introduction à la phase IV”. Dommage donc, que la conclusion à WandaVision ne se déroule pas au sein même de la série…

Conclusion : WandaVision est un agréable puzzle. On prend plaisir à assembler les pièces nous-même au fil des épisodes et à fabuler les histoires les plus folles qui expliqueraient la situation des personnages, la résolution de l’intrigue… Mais plus haute est la montée, plus dure est la chute ! Et le final de WandaVision déçoit autant que le reste de la série nous faisait fantasmer. Certes, on a envie de voir la suite. Mais savoir que l’histoire de cette série ne se conclue pas en son sein même est frustrant !

Bastien Rouland

WandaVision
Une série de Jac Schaeffer
Durée 9×30 min
Disponible sur Disney +

 


Vous avez aimé cet article? Abonnez-vous à notre newsletter et découvrez chaque mois le meilleur de Silence Moteur Action!

Aidez-nous aussi à mieux connaître vos goûts et vos attentes en répondant à notre sondage : cliquez ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *