L’avenir du cinéma sera femme

Dans Welcome Back (disponible sur Netflix), les femmes seront objet de désir : entre son ex-petite amie Tracy (Rachel McAdams) et Allison (Emma Stone) la jeune militaire qu’on lui a assignée après son retour sur ses terres, le coeur de Brian Gilcrest (Bradley Cooper) balance. Disponible dès le 15 octobre sur Netflix, le nouveau film de Cameron Crowe (réalisateur de Vanilla Sky et Nouveau Départ), nous donne l’occasion de revenir sur la carrière des actrices qui feront tourner la tête de Bradley Cooper… Mais pas uniquement : chez Silence Moteur Action, nous avons décidé de vous parler de cinq comédiennes belles, talentueuses, et parvenues à mettre Hollywood à leurs pieds !

Emma Stone

Oui, Emma Stone fut Gwen Stacy, l’amoureuse de Spider-Man version Andrew Garfield (un amour à la vie comme à l’écran) et Marc Webb. Réduire sa carrière à ce rôle serait forcément trompeur, puisque la jeune actrice de vingt-six ans est bien décidée à passer à autre chose… Si Emma se dévoile au public par des premiers rôles dans quelques comédies – Bienvenue à Zombieland étant la plus remarquée, c’est en 2011 que sa notoriété explose. L’ouragan La Couleur des Sentiments (adapté du roman de Kathryn Stockett) et le rôle d’Eugenia Phelan lui permettront tout de même de se faire une place au milieu de Viola Davis, Octavia Spencer et Jessica Chastain, toutes trois récompensées pour leurs rôles respectifs. C’est davantage vers le cinéma d’auteur qu’Emma Stone se dirige, devenant la nouvelle actrice privilégiée de Woody Allen, pour qui elle sera à l’affiche deux fois d’affilée, entre Magic in the Moonlight l’an dernier et et L’Homme Irrationnel en salles cette semaine. Mais c’est surtout son rôle dans le Birdman d’Iñárritu qui la propulse sur le devant de la scène : nominée aux Oscars et aux Golden Globes dans la catégorie meilleure actrice dans un second rôle, elle échappera aux statuettes, mais pas à la notoriété du film, sacré par les ultimes prix du meilleur film et du meilleur réalisateur… Quoi de mieux pour commencer 2016 du bon pied, aux côtés de Ryan Gosling dans La La Land ? On se le demande ! 

Rachel McAdams

Ça n’est pas la première fois que Rachel McAdams fait chavirer le coeur de Bradley Cooper… C’était déjà le cas en 2005 dans Sérial Noceurs, en plus d’Owen Wilson ! Tout cela avant qu’elle ne marque une pause dans sa carrière pendant quelques années, jusqu’à son retour remarqué avec The Lucky Ones en 2008, où elle incarne Coleen, un soldat blessée en Irak. Mais nous, on la préfèrera largement deux ans plus tard dans Morning Glory, sa petite escapade osée vers la comédie (alors que Rachel ne se trouve absolument pas drôle), en tant que productrice télé devant améliorer les mauvaises audiences d’un programme… en faisant face à un Harrison Ford acariâtre au possible. Irrésistible. Comme Jessica Chastain, elle fera un petit détour chez l’ami Terrence Malick dans À la merveille, dans lequel elle vivra une relation adultère avec le personnage de Ben Affleck. Mais 2015 fut définitivement une année marquante dans sa filmographie : femme de boxeur dans La Rage au Ventre, policière dans la seconde saison de True Detective, mère un peu dérangée dans la version américaine du Petit Prince, jusqu’à Tracy, dans Welcome Back… et très bientôt héroïne Marvel aux côtés de Benedict Cumberbatch dans Doctor Strange ! Badass, Rachel McAdams l’était déjà, mais elle le sera encore plus, à n’en pas douter.

Jennifer Lawrence

Difficile de passer à côté de celle qui est désormais l’actrice la mieux payée au monde, avec 52 millions de dollars acquis ces derniers mois… À vingt-cinq ans, Jennifer Lawrence enchaîne les succès au box-office. Ce ne seront pas ses petits rôles dans des films indépendants (comme Winter’s Bone, de Debra Granik) qui la dévoileront au public, mais plutôt ce qui deviendra l’un des nouveaux phénomènes cinématographiques dès l’année 2012 : la saga Hunger Games. Avons-nous encore besoin de présenter Katniss Everdeen, la fille du feu ? Alors que la saga se terminera le 18 novembre prochain dans les salles, elle a offert à D8 (et à tout film diffusé sur la TNT) son record d’audience absolu, puisque 2 935 000 téléspectateurs se sont rassemblés devant leurs écrans pour (re)voir le premier volet de cette dystopie. Mais Hunger Games n’est pas la seule flèche que l’actrice a à son arc, puisqu’elle incarne aussi un autre personnage my(s)thique (notez la tentative de jeu de mots !) de la saga X-Men… Pour sa dernière participation dans le rôle de la mutante bleue, Jennifer Lawrence mènera l’équipe de mutants du Professeur Xavier dans Apocalypse ! Enfin, n’oublions pas qu’elle fut moult fois la partenaire de Bradley Cooper à l’écran, aussi bien dans Happiness Therapy (qui lui valut l’Oscar de la meilleure actrice) que dans Joy, à venir le 30 décembre au cinéma…

>

Jessica Chastain

S’il y a quelque chose que le cinéma de ces dernières années nous a appris, c’est que l’on pouvait compter sur Jessica Chastain pour sauver l’humanité ! Celle qui commença par être la femme de Brad Pitt dans The Tree of Life de Terrence Malick en aura décidément bien appris sur la planète pour tenter d’en comprendre ses failles dans Interstellar, la bombe signée Christopher Nolan l’an dernier. Ce ne sont pas les projets variés qui manquent à la carrière de cette actrice aux cheveux roux flamboyants. Celle qui dénonçait dernièrement sur Twitter l’hypersexualisation des femmes dans le cinéma d’action a su s’imposer grâce à Kathryn Bigelow, qui lui offrit le premier rôle de Zero Dark Thirty, film narrant la traque de l’armée américaine contre Ben Laden. Avant de camper le rôle d’une rédactrice en chef prête à ruiner la vie de Kit Harington dans le prochain film de Xavier Dolan, The Death and Life of John F. Donovan, la belle Jessica marquera les sorties cinéma d’octobre à deux reprises, en incarnant tout d’abord la mystérieuse et sadique Lucille Sharpe dès cette semaine dans Crimson Peak, et avant de venir en aide à Matt Damon, qui sera Seul sur Mars le 21 octobre. Définitivement, ce dernier aime vraiment se perdre sur des planètes…

Zoe Saldana

Elle adore les transformations physiques et a aussi joué aux côtés de Bradley Cooper… mais pas comme on pourrait s’y attendre ! Zoe Saldana n’aura côtoyé que « l’aura » du personnage de Rocket, le raton laveur complètement fou des Gardiens de la Galaxie. Méconnaissable, Saldana se cache sous la peau de Gamora, extraterrestre toute verte, mais surtout femme la plus dangereuse de l’univers ! Avant de la retrouver dans le second volet de ces aventures signées James Gunn, nous la reverrons dès l’an prochain dans le rôle de Nyota Uhura, qu’elle tiendra dans Star Trek Beyond, pour la troisième fois consécutive depuis le reboot de J.J Abrams en 2009. Mais le projet qui animera le plus ses prochaines années seront les suites d’Avatar, par James Cameron. Rappelez-vous : la même année que Star Trek, Zoe Saldana incarnait Neytiri, la Na’vi dont Jake Sully (Jake Worthington) tombait amoureux… Avec 2,7 milliards de dollars de recettes, Avatar s’est imposé comme le second plus gros succès du cinéma au box-office mondial. Échelonnées de 2017 à 2019, ses suites apporteront-elles à Saldana le même succès ? Mystère !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 Partages
Partagez17
Tweetez