Triple Alliance (The Other Woman), un girl movie sympa, sans plus

Triple alliance s’annonce comme le film de l’été 2014. Frais et divertissant, c’est une bonne comédie pour les filles. Mais les garçons y trouveront aussi leur compte… Silence Moteur Action a vu le film, voilà la critique.

Quand on pense à Cameron Diaz, impossible de ne pas évoquer son sourire Colgate et sa plastique de rêve. Ces deux atouts sont réunis dans le film Triple alliance (en anglais The Other Woman), dans les salles depuis le 18 juin 2014. C’est à Nick Cassavetes (Very bad trip 2, N’oublie jamais) que l’on doit ce film qui fait également appel à Leslie Mann et Kate Upton, le mannequin sexy qui affole les couv’ des magazines aussi bien féminins que masculins.

C’est quoi le pitch ?

Carly est une femme accomplie et indépendante, et une bombe pour ne rien gâcher, qui travaille dans un cabinet d’avocats où elle a pour secrétaire l’extravagante Nicki Minaj. Elle file le parfait amour (enfin la parfaite histoire de cul) avec Marc (Nikolaj Coster-Waldau, alias Jamie Lannister dans Game of Thrones), un coureur de jupons en voiture de sport qui a la particularité d’être marié. Quand Carly décide de lui faire une surprise coquine, elle tombe nez à nez avec Kate, la femme de Marc, qui est un mix entre Bree Vanderkamp (pour la coupe de cheveux) et Susan Mayer (pour le côté gaffeuse), alias les célèbres Desperate Housewives de Wisteria Lane.

Psychorigide et pudibonde, Kate commence par détester la brave Carly avant de comprendre qu’elles sont toutes deux victimes du même homme et qu’une troisième fille s’ajoute au tableau. Plutôt que de tomber dans la vengeance féminine classique (même si elles jouent quelques sales tours à l’infidèle Marc), les filles décident de s’unir et de frapper là où ça fait mal pour faire tomber le super macho de son piédestal.

Divertissant, drôle, hyper girly, Triple alliance est une comédie sympa qui donne la pêche. Le scénario est léger, certes, mais Cameron Diaz et surtout Leslie Mann, la rousse qui incarne Kate, sont excellentes dans leurs rôles de quadra qui arrivent à un tournant de leur vie et qui n’auraient jamais pu être amies sans un étonnant coup du sort. La photographie de ce film est fluide et donne l’impression de regarder un clip plutôt qu’un long-métrage, certaines scènes se passant de dialogues avec seulement des images et une bande-son en toile de fond. Les fans de fringues seront ravis de constater que c’est la styliste de la série Sex & the City qui s’est chargée des costumes des actrices.

On y va ou on n’y va pas ?

Triple alliance est un bon film de filles qui fera la joie de vos soirées pyjama ou enterrement de vie de jeunes filles une fois sorti en DVD. En attendant, il permet un bon moment au cinéma si vous avez envie de déconnecter et de ne pas vous prendre la tête. En revanche, pour y traîner votre mec, il faudra lui faire miroiter la très sexy Kate Upton qui en a fait saliver plus d’un en couverture de Sports Illustrated. Le mannequin décroche dans Triple alliance son premier rôle au cinéma et joue une bombe ingénue et toujours très court vêtue. La scène de course sur la plage dans un mini bikini blanc récompensera d’ailleurs le dévouement de ses messieurs. A noter aussi la présence du sex symbol Taylor Kinney (alias Monsieur Lady Gaga), qui incarne ici le frère de Kate et que l’on retrouve également dans la série de pompiers Chicago Fire.

Triple Alliance dans les salles depuis le 18 juin 2014 (tout comme Jersey Boys de Clint Eastwood), à voir en V.O, of course.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 Partages
Partagez8
Tweetez