The Amazing Spider-Man 2 , le destin d’un héros : Critique du film (sans spoilers)

Après avoir montré 99% du film dans les bandes-annonces, featurettes, images promo, et buzz viraux, que restait-il à voir dans The Amazing Spider-Man 2 : Le destin d’un héros ? Le film réserve encore quelques surprises et permet de reconsidérer la saga qui finalement trouve sa place face à la trilogie de Sam Raimi. Le film de Marc Webb est-il donc à la hauteur de nos espérances ? Silence Moteur Action vous donne sa réponse, et sans spoilers…

Le reboot du reboot ?

Inutilement rebootée pour réduire les coups de production de la saga Spider-Man, Sony a en fait tout l’inverse. Le premier volet a mis toutes les chances de son côté pour (re)séduire un public déjà bien fidélisé avec l’homme araignée. Le deuxième opus toujours signé Marc Webb se devait donc de faire autant, voire mieux !

Si The Amazing Spider-Man nous avait promis la véritable histoire de Peter Parker jamais révélée, nous étions restés sur notre faim en 2012. Cette fois-ci The Amazing Spider-Man 2 : Le destin d’un héros prend le taureau par les cornes et nous prouve que son prédécesseur était tout simplement inutile ! L’ouverture de cette suite fait office de rappel quant à l’introduction du premier film de Webb mais d’un autre point de vue. Quant aux événements passés, ils sont largement rappelés tout au long de ces 2h intensives ! Concrètement le reboot de 2012 est inutile, The Amazing Spider-Man 2 : Le Destin d’un héros flirte avec la perfection côté promesses et adaptation de comics… Pas besoin de piqure de rappel si vous n’avez pas vu le confrontation entre Spidey et le Lézard, désormais son plus grand combat commence dès The Amazing Spider-Man 2 et ce pour notre plus grand plaisir…

La folie des grandeurs !

3 méchants sont au programme pour The Amazing Spider-Man 2 : Le destin d’un héros. Il y a Rhino, Electro, et le Bouffon Vert. Pour ce dernier, succéder à James Franco était une tâche difficile. Réactualiser un méchant déjà connu du public était donc le pari fou de Marc Webb, qui grâce à Dave Dehaan, arrive à nous convaincre. Le personnage est une réussite. Pour Electro, Jamie Foxx joue à la perfection les méchants de service ! Si les motivations de ces derniers manquent quand même de profondeur et auraient mérité un meilleur traitement, le rendu des scènes d’action contre Spider-Man est sublime. C’est dynamique, bien fait et surtout disséminé dans le film avec parcimonie. Outre le côté jeu-vidéo qui ressort de certaines scènes compte-tenu de l’ambition peut-être trop grande de Marc Webb, les scènes d’action arrivent au bon moment quand le spectateur croit s’endormir. Les scènes de dialogues entre personnages, Gwen/Peter ou encore Peter/Harry sont certes longues, mais très intéressantes…

The Amazing Spider-Man 2 : Le destin d’un héros est donc une adaptation plus que réussie, limite presque parfaite. Le film passe de manière assez rapide, un peu trop peut-être ! La fin n’est qu’un teaser géant de ce qui nous attend pour la suite des aventures de Spider-Man… Pas de scène post-générique, les 10 dernières minutes de cette suite se chargent de mettre l’eau à la bouche pour The Amazing Spider-Man 3 mais surtout pour le projet Sinister Six…

Conclusion : Si Marc Webb n’avait pas été aussi gourmand, le film aurait pu être une prouesse visuelle bien que déjà très réussi. L’histoire est parfaitement orchestrée et garde même quelques surprise. Bien loin des standards Marvel Studios, Sony signe un The Amazing Spider-Man 2 : Le destin d’un héros bien plus maitrisé que son prédécesseur. L’adaptation parfaite des aventures de l’Homme-Araignée n’est donc plus très loin et cette suite saura satisfaire les fans mais aussi les plus indécis…

Note : 14/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 Partages
Partagez8
Tweetez