Séries TV et jeux vidéos : Le transmedia d’un nouveau genre

Dernièrement, il semble de plus en plus évident que certains jeux vidéos peuvent rivaliser avec de nombreux films. Budget équivalent, histoires complexes et travail de conception non négligeable, les jeux vidéos sont un art à part entière. Un art qui aujourd’hui s’adapte au cinéma comme le prochain Need For Speed, aussi souvent que l’inverse est également valable (jeux vidéos tirés de film). Les séries télévisées s’y mettent aussi ! Mais plus que de simples produits dérivés, certains jeux vidéos rentrent dans la définition du transmedia storytelling. Ces œuvres sont alors plus que des jeux, et les séries, bien plus que des programmes télévisés…

Du produit dérivé au jeu transmedia

Devenir habitant de Wisteria Lane dans le jeu dérivé de Desperate Housewives ou casser du cylon dans la plate-forme en ligne de Battlestar Galactica Online… les possibilités sont nombreuses dans l’univers des jeux vidéos dérivés des séries télévisées. Dernièrement, c’est The Walking Dead qui nous offre la possibilité d’aller tuer des zombies en incarnant un nouveau personnage par rapport à la série télévisée. Si l’occasion vous est donnée dans chacun de ses exemples de croiser vos personnages préférés, il n’est pas possible d’influencer le programme au même titre que le programme ne débordera jamais sur le jeu vidéo.

Si vous devenez un cylon dans Battlestar Galactica Online et que vous parvenez quand même à détruire la race humaine, cette dernière sera toujours là dans la série. Au même titre qu’à aucun moment dans le programme télévisé il n’est question des nouveaux vaisseaux présentés dans le jeu. Il ne s’agit ici que d’un produit dérivé sans aucun autre rapport avec la série que son origine et une volonté de surfer sur la popularité du show. Toutefois, certains exemples sont bien plus que des produits dérivés et deviennent de véritables œuvres transmedia !

Lost : Via Domus

Lost, diffusée sur ABC à partir de 2004, a été une des premières séries à innover en matière de transmedia. Les franchises transmedia (mini-séries, romans, sites internautes viraux) devaient compléter l’oeuvre-mère qu’était la série télévisée en étoffant la mythologie et en créant de nouveaux points d’entrée capables d’amener de nouveaux publics. C’est dans ce but que la chaîne lance la création d’un jeu vidéo visant à enrichir l’univers narratif de Lost.

LOST : Via Domus également connu en France sous le nom de LOST : Le Jeu Vidéo est le premier jeu officiel de la série pour consoles et PC. Développé par Ubisoft Montréal, ce jeu se différencie des autres produits dérivés que l’on pourrait trouver sur le marché comme le jeu Desperate Housewives ou The Walking Dead. Pourquoi ? Premièrement, le jeu reprend la mythologie de la série : ses personnages, sa chronologie, sa particularité propre ! Le jeu vidéo nous permet d’incarner un personnage inédit de la série : Eliott. Grâce à des flashbacks, nous apprenons que ce dernier est amnésique à la suite du crash. Nous devons donc lui faire retrouver la mémoire. Cependant, si le personnage côtoie Kate, Jack et comparses et se balade sur l’île dans des lieux connus des fans, les producteurs ont déclaré que le jeu pouvait ne pas être considéré comme canonique dans la mesure où ses évènements ne pouvaient pas s’y être obligatoirement déroulés dans la série. Mais les faits sont là, nous en apprenons plus sur l’envers du décor de la station du Cygne, la Fondation Hanso, et la chronologie du jeu est collée à celle de la série télévisée… Un joueur lambda de jeux vidéos peut donc naturellement jouer sans pour autant s’intéresser au programme télévisé et vice-versa. Dans les deux cas, les œuvres fonctionnent de manière indépendantes !

Defiance, l’expérience innovante en matière de transmedia

Lancée en 2013, la série Defiance est pour l’instant une œuvre unique en son genre. Plus qu’une série télévisée, Defiance est une série transmedia. Diffusé sur Syfy depuis avril 2013, la série se compose d’une partie télévisée et d’une partie vidéo-ludique sous la forme d’un jeu vidéo. Dans les deux cas, nous sommes plongés dans un futur apocalyptique où les extra-terrestre ont envahi la Terre et les humains organisent la résistance pour les repousser et les détruire de manière définitive. Le jeu vidéo vous propose d’incarner les personnages principaux de la série et de vivre leurs combats. Il est disponible sur PC et est sorti en même temps que la série.

S’il est possible de regarder la série télévisée sans pour autant jouer au jeu vidéo, l’inverse n’est pas valable. Il vous faudra suivre les 13 épisodes de la saison 1 afin d’avancer dans le jeu. En effet, à titre d’exemple, vous ne pourrez tuer vos ennemis dans le jeu vidéo qu’une fois que vous aurez appris à le faire via la série télévisée. Synchronisé avec la première saison, il est pour l’instant impossible de savoir si oui ou non le concept sera repris pour la saison 2 qui sera diffusée dès le mois de juin avec un autre jeu. Cependant Defiance est l’exemple parfait en matière de série transmedia. Même si pour l’instant le principe est unidirectionnel (de la série vers le jeu vidéo et non l’inverse), ce nouveau genre en matière de transmedia laisse entrevoir un champ des possibles quant à l’avenir du transmedia sur le petit écran !

Devenir héros de votre série préférée, c’est maintenant possible grâce aux jeux vidéos qui ne se contentent plus d’être de simples produits dérivés. Dans un arc narratif considéré comme transmedia, ce nouveau genre très prisé des spectateurs, joueurs et internautes est maintenant en passe de révolutionner la manière de regarder et consommer une série télévisée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Partages
Partagez2
Tweetez