Série TV : Ripper Street, la troisième saison se dévoile sur Amazon

Renouvelée in extremis en février dernier après avoir été annulée par la BBC puis sauvée par l’engouement de ses fans et Amazon, Ripper Street nous sort le grand jeu pour cette troisième saison et s’apprête à conclure. On vous parle de la série sur Silence Moteur Action.

It’s Whitechapel, people die everyday

Petit rappel pour les non familiers de la série, l’action de Ripper Street se situe majoritairement dans le Whitechapel de Jack l’Éventreur. Rongé par la pauvreté, la prostitution et les malversations en tout genre, les morts s’entassent dans cette partie désœuvrée de Londres. Chargée d’enquêter sur ces meurtres, la division ‘H’ menée par l’inspecteur Edmund Reid (Matthew Macfadyen), son second Bennett Drake (Jerome Flynn) et l’ancien chirurgien militaire américain, le Capitaine Homer Jackson (Adam Rothenberg), ne parvient pas à attraper Jack l’Éventreur (tout l’intérêt de cet épisode de l’histoire criminelle réside dans sa non résolution) mais fait de son mieux pour résoudre les crimes qui lui sont confiés. La série de la BBC évolue donc entre série criminelle aux faux airs de sherlock-holmiens et série historique soucieuse du détail dans sa représentation de l’ère victorienne. Richard Warlow, le créateur de la série, n’hésite pas à faire référence à Elephant Man par exemple. La série est très riche de ce point vue. Silence Moteur Action vous la recommande vivement.
Des morts, des morts toujours plus de morts avec l’« accident » de train arrivant aux portes de la division ‘H’. Le premier épisode de cette troisième saison intitulé « Whitechapel Terminus » a pour but principal de reformer la team Ripper Street et notamment ce trio d’hommes qui fonctionne si bien et de lancer l’équipe sur une intrigue de grande ampleur, qui les mèneront, comme souvent, tout droit vers Susan (Myanna Buring) toujours aussi déterminée à faire prospérer son petit business et son nouveau business en particulier, l’Obsidian. Affaire à suivre…

The Wicked King and the Wingless Fairy

Ripper Street a obtenu un sursis mais elle n’a pas obtenu plus de garanties. Ses créateurs en sont bien conscients, aussi ils ne perdent pas de temps et profitent donc de cette saison tombée du ciel pour offrir une conclusion décente à la série dans la perspective d’une annulation définitive. C’est pourquoi le subplot de Reid prend un nouveau tournant à partir de cette saison. Hanté par la disparition de sa fille, Reid a vu son enfant lui être enlevé (supposé mort par noyade) et son couple exploser. Dévasté par la perte et rongé par la culpabilité, il a pourtant toujours nourri l’espoir de revoir sa fille un jour. Et tadaaa, comme vous l’avez probablement vu, une jeune fille au passé trouble a fait son apparition au cours du deuxième épisode de cette troisième saison. Dans « The Beating of Her Wings », la jeune captive de deux vendeurs d’antiquités est libérée par Mr Capshaw, le collaborateur de Susan. Son histoire, a priori sans queue ni tête brodée sur celle d’Alice au pays des Merveilles de Lewis Carroll va rapidement attirée l’attention de Susan. Présentant des brûlures anciennes, Alice se révèle être Mathilda, la fille de Reid, rendue confuse par des années d’abus et de lavage de cerveau qui l’ont conduite à craindre ses parents biologiques et à les associer, en particulier Reid, à des personnages maltraitants. Bien consciente de ce qui joue sous ses yeux, Susan a pris le partie d’utiliser l’enfant à son avantage.

Découvrez la bande-annonce de la saison 3 de Ripper Street sur Silence Moteur Action

On retrouve donc la série que l’on aime. On ne note pas de changement radical entre cette saison et la précédente si ce n’est le goût (un peu trop présent ?) d’une conclusion qui approche.

Retrouvez Ripper Street tous les vendredis sur Amazon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 Partages
Partagez1
Tweetez