Série TV : 5 bonnes raisons de regarder Vikings ce soir sur w9

Elle se sera fait attendre sur nos écrans mais Vikings fait enfin ses débuts ce soir à 20h50 sur W9. Non, non pas de mauvaises excuses, vous devez voir cette série historico-mystique. Si vous hésitez encore, on vous donne cinq bonnes raisons de vous laissez tenter.

1) History Channel a des ambitions

Sur le papier une série sur des vikings diffusée sur History Channel, cela ne nous faisait pas vraiment rêver. Et pourtant Vikings fait incontestablement partie des séries qui se sont démarquées en 2013. Après la pas très populaire The Bible, History Channel installe un programme fort, de qualité et palpitant. Les téléspectateurs américains ne se sont pas trompés, ils étaient plus de six millions pour le pilot de la série. Vikings s’est ensuite stabilisée à plus de trois millions de téléspectateurs par épisode et se montre très régulière depuis. L’avenir est de plus assuré pour Vikings qui revient pour une troisième saison en janvier prochain.

2) La légende de Ragnar Lodbrock est en marche

Vikings mêle histoire et fiction et vous invite au cœur de la légende de Ragnark Lodbrok. Entre figure mythique et simple homme ambitieux, Ragnar est une tête brûlée soucieux de la prospérité de son peuple au point de tout risquer à la conquête de territoires insoupçonnés. Servie par William Hirst, un habitué de la fiction historique, producteur de Camelot et The Borgias, et créateur de The Tudors, Vikings est un travail abouti qui prouve que Hirst marche en terrain conquit et s’autorise quelques liberté pour développer son récit. La figure de Ragnar moins forte et surtout moins connue que Elizabeth I, Henry VIII, Arthur ou les Borgias, mais c’est probablement le plus à la série.

3) Des torses nus, du sang et de la politique

Vous avez aimé Rome, vous avez frémis devant Spartacus et vous vous êtes passionné pour les batailles politiques et la course au trône de Game of Thrones, prenez le temps de découvrir Vikings qui est en quelque sorte au confluent de ces trois séries ayant marqué le monde de la série de ces dernières années. Plus adroite visuellement que Spartacus tout en gardant son côté bourru et viril des gladiateurs, surfant sur la mode des séries historiques comme Rome et en mode complot et quête de pouvoir comme Game of Thrones, Vikings tient toutes ses promesses. De la bataille, des conquêtes, des duels, des affrontements entre Earls… Graou

4) Une mini-série mysthico-religieuse

Au delà du spectacle, du divertissement, il y a une vraie volonté de mettre en scène la vie quotidienne, les traditions d’un peuple et de rendre compte de leur état d’esprit, de leur code moral, de l’importance qu’ont pour eux leurs cultes, les cérémonies, de l’influence des dieux dans un monde mi-réel, mi-magique.Vikings organise la rencontre de ce peuple païen mais profondément emprunt de spiritualité, de religiosité avec celle la religion catholique. Cette rencontre amènera le moine catholique Athelstan à s’ouvrir, à douter, à être tenter voire à renoncer à sa religion. Le sacré, la foi et les augures prennent une place majeure dans Vikings, Athelstan devient graduellement un pilier de la série.

5) Des seconds rôles qui émergent enfin

Dans Desperate Housewives Mark Cherry faisait renaître d’anciennes gloires de la télévision. Dans Vikings on assiste plutôt à la revanche des seconds couteaux. Travis Kimmel revient de loin. Il y a un monde entre sa prestation dans Jane & Tarzan et Vikings. On peut lui reprocher de cabotiner trop dans la seconde saison mais ce rôle semble être fait pour lui. Katheryn Winnick est iconique dans le rôle de Lagertha. Clive Standen est parfait et est promis à un bel avenir dans la série, Jessalyn Gilsig, George Blagden, Gustaf Skarsgard, Donal Logue… bref, que du bon.

Découvrez la bande-annonce de la saison 1 de Vikings sur Silence Moteur Action…

Retrouvez Vikings tous les dimanches à 20h50 sur W9.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Partages
Partagez2
Tweetez