RétrospectivesVoyages

[Rétrospective Voyages] Découvrir l’Inde en cinq films

Tout le mois de juillet, l’équipe de rédaction part en vacances. Mais on vous emmène ! Embarquement immédiat pour au moins 13 heures de vol… direction l’Inde ! Le septième pays le plus grand du monde possède un cinéma unique en son genre, longtemps vu comme un concurrent sérieux à Hollywood. Relativement méconnus en France, les films indiens, réputés de très bonne qualité, peuvent effrayer par leur durée : prévoyez un créneau de plus de trois heures pour une seule oeuvre !

Comme c’est les vacances, tournons-nous vers quelque chose de plus léger, mais qui nous transporte quand même jusqu’à ce pays d’Asie, et voyons quels longs métrages regarder pour découvrir l’Inde.

L’indispensable : À bord du Darjeeling Limited (2008)

Evidemment, le film de Wes Anderson est l’incontournable de cette liste. On prend ici la route avec trois frères, et pas n’importe lesquels puisqu’il s’agit d’Owen Wilson, Adrien Brody et Jason Schwartzman. Après le décès de leur père, les hommes, très différents les uns des autres, acceptent de partir en voyage ensemble, en Inde. Bien sûr, rien ne se passera comme prévu et ils vont devoir affronter ensemble des tonnes d’imprévus. Mais attention, À bord du Darjeeling Limited est loin d’être un Very Bad Trip. Le spectateur est guidé par Wes Anderson qui manie humour subtil et grinçant et remplit chaque scène d’une tendresse singulière. Ce film est LE film à voir cet été pour avoir un pied en Inde, pour rire, s’émouvoir, bref, passer un excellent moment, seul, en famille, entre amis…

Pour papillonner : Un + Une (2015)

Pas de prise de tête pendant les vacances, alors, on s’accorde le récit d’une belle histoire d’amour. Pour ça, Claude Lelouch offre Un + Une avec Jean Dujardin et Elsa Zylberstein. Les têtes d’affiches peuvent donner l’impression d’un film « trop français » destiné aux quarantenaires en crise sentimentale. Que nenni ! Pas besoin de personnages à peine sortis de l’adolescence en slip et bikini qui s’embrassent goulûment sur la plage pour ressentir les émois d’un amour tout frais. Le réalisateur met en scène deux adultes épris l’un de l’autre, et les fait parcourir la culture indienne avec une légèreté qui n’entache pas l’écriture soignée du scénario. L’occasion également d’apprendre un tas de choses sur le pays et ses coutumes.

Pour les aventuriers : L’Odyssée de Pi (2012)

Le plus extraordinaire de cette liste ! L’essence de l’Inde émane à travers chaque mot, chaque image de ce film. Et pourtant, l’histoire se déroule… sur la mer ! Suraj Sharma, sous la caméra d’Ang Lee, joue Pi, un homme perdu en pleine mer après le naufrage du navire qui devait lui faire quitter son pays natal. Il survit désormais sur une barque avec pour seule compagnie, celle d’un tigre qui se trouvait également sur le bateau qui a coulé. A travers le personnage principal et une multitude de flash-back, L’Odyssée de Pi dépeint une Inde colorée, pure, altruiste mais qui est de plus en plus confrontée à des problèmes liés au capitalisme. Pour les spectateurs à la recherche d’une épopée inoubliable, c’est ici que ça se passe.

Le classique animé : Le livre de la jungle (1967)

Eh oui ! On peut avoir tendance à l’oublier, mais les aventures mythiques de Mowgli et Baloo se passent en Inde. Toujours un délice pour les grands, un film à découvrir pour les plus jeunes, Le Livre de la Jungle saura à coup sûr ensoleiller davantage les beaux jours d’été. Les films d’animation sont souvent aussi, voire plus, documentés que les réalisations en prises de vues réelles. Ce dessin animé de Wolfgang Reithman est un cahier de vacances pour réviser la faune et la flore du pays !

Le plus politique : La saison des femmes (2016)

« Légéreté » était le mot d’ordre de cette liste, pourtant, il faut évoquer La saison des femmes, qui se veut bien plus politique que les autres œuvres citées précédemment. Pas de raison de partir en courant pour autant ! Oui, ce long métrage de la réalisatrice indienne Leena Yadav retrace la vie difficile de plusieurs femmes d’un village de l’ouest de l’Inde, où elles sont bloquées entre traditions et organisation patriarcale. Mais il est avant tout une ode à l’espoir. Les actrices irradient l’écran et leur générosité arrive jusqu’au public du film qui se sentira heureux et léger après coup. Et quoi de mieux pour connaître l’Inde que de suivre le parcours de plusieurs habitantes d’une zone rurale ? Allez, en route !

Vous avez aimé cet article? Abonnez-vous à notre newsletter et découvrez chaque mois le meilleur de Silence Moteur Action!

Vous pouvez aussi nous soutenir gratuitement en regardant une publicité : cliquez ici ! 

Comments (1)

  1. […] Découvrir l’Inde en cinq films […]

Comment here