Rencontre avec Steven Moffat : « La saison 4 de Sherlock sera la dernière chose à laquelle vous vous attendrez »

Sherlock, vous connaissez ? C’est la série préférée de la rédac de Silence Moteur Action. Alors lorsque l’on a appris que le scénariste Steven Moffat et et la productrice Sue Vertue étaient présents au Festival de Télévision de Monte Carlo, on était content ! Après avoir rencontré Jennifer Morrison de Once Upon A Time, Gillian Jacobs et Joel Mchale de Community, la latina bomba Ana Ortiz de Devious Maids ou encore l’attachant Nick Wechsler de Revenge, c’est donc au tour du scénariste et de la productrice de la série britannique de répondre aux questions.

Une série et deux stars charismatiques

Premièrement, Sherlock est une série forte de ses deux acteurs principaux : Benedict Cumberbatch et Martin Freeman. Pour Steven Moffat et Sue Vertue, la série n’est rien sans eux si bien qu’ils ne voient personne d’autre jouer les rôles principaux : « Ils ne sont pas forcément l’archétype des « beaux gosses ». Mais plus ils ont du succès et plus ils le deviennent« , déclare Sue Vertue, le sourire aux lèvres.  Aux fans frustrés de ne voir que trois épisodes par saison, sachez que cela ne risque pas de changer comme l’explique Moffat : « La BCC aimerait qu’on fasse plus de trois épisodes mais c’est impossible à cause de l’emploi du temps de Benedict et de Martin ». Il révèle aussi que si la série avait suivi le schéma des 24 épisodes, Sherlock ne serait pas allé aussi loin et que Benedict Cumberbatch ne serait surement pas resté.

Le scénariste et la productrice se sont aussi confiés sur les saisons précédentes. Lorsqu’on leur demande quel était leur épisode préféré, Sue Vertue révèle que « His Last Vow » (3×02) l’a beaucoup touché alors que pour Steven Moffat c’est le 2×01 « A Scandal In Belgravia ». Le couple se met tout de même d’accord sur le fait qu’ils apprécient particulièrement certaines séquences comme les retrouvailles entre le détective et John ou encore le discours de Sherlock lors du mariage de son meilleur ami.

Et la saison 4 alors ?

Pour ceux qui ont vu la fin de la saison 3 (attention spoilers), il y a de fortes chances pour que Moriarty soit en vie même si on l’a bien vu se tirer une balle sur le toit de l’immeuble à la fin de la saison 2… Alors ce cliffhanger était-il juste une manière d’égaler celui de la saison 2 ? Steven Moffat nous rassure : « Tout ceci était prévu et suit un plan préétabli ». Le scénariste, ainsi que Mark Gatiss, avait donc cette carte dans sa manche depuis quelques temps. Alors à quoi pouvons-nous nous attendre pour la saison 4 ? Là encore, Steven Moffat est le roi du mystère en déclarant : « La saison 4 sera la dernière chose à laquelle vous vous attendrez ».  De quoi nous mettre l’eau à la bouche…

2 thoughts on “Rencontre avec Steven Moffat : « La saison 4 de Sherlock sera la dernière chose à laquelle vous vous attendrez »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *