Portrait : Lena Dunham, de la différence et du culot

Lena Dunham, c’est le nom qui se murmure chez tous les fans de cinéma et de séries tv. Mais qui est cette jeune femme de 27 ans que l’on compare déjà à Woody Allen ? Réponse avec Silence Moteur Action.

Des débuts fulgurants

Lena Dunham, c’est une réalisatrice et actrice américaine, cheveux à la garçonne et de gros tatouages sur les bras et dans le dos. Elle écrit depuis l’âge de 9 ans mais c’est à la fin de ses études qu’elle se fait remarquer pour son premier film Tiny Fourniture… qu’elle a tourné avec ses parents et ses amis proches.

En 2012, la chaine américaine HBO tente de l’approcher, grâce au projet d’une série qui raconte la vie et les amours de jeunes femmes branchées à New York. C’est ainsi que né Girls, un programme frais et original qui connait un succès monstre. Lena Dunham est l’auteure et la réalisatrice mais aussi le personnage principal. Elle y incarne Hannah, une femme mal dans sa peau à la recherche de l’amour. Lena Dunham devient avec cette série « la voix de toute une génération ». Dans Girls elle dépeint avec brio les difficultés et les rêves d’une jeunesse désabusée. Ce rôle taillé sur mesure pour elle et par elle lui vaut en 2013 le Golden Globe de la meilleure actrice dans une série comique. La même année elle rentre dans la liste du « Time » des 100 personnes les plus influentes du monde.

Audace et différence pour mots d’ordre

Lena Dunham, c’est la différence, l’audace. On est loin du physique parfait des actrices d’Hollywood. La jeune femme n’hésite pas à s’exposer nu devant des millions de téléspectateurs. Celle que l’on qualifiait de grosse et moche dans sa jeunesse n’hésite pas à montrer son corps imparfait. Bien évidemment, les téléspectateurs lui ont reproché ses scènes de nu jugées trop nombreuses. Lena Duhnam n’est pas seulement un personnage marquant du petit écran américain. C’est une militante, une figure de proue du féminisme, qu’elle veut rendre « cool » selon ces mots. Mais le jour où elle fait la couverture du magazine Vogue et que ses photos sont retouchées, elle réalise son premier faux pas. Malgré cela, Lena Dunham se démarque des autres actrices du petit écran. Elle n’a pas sa langue dans la poche et n’hésite pas à prendre partie. Dernier exemple en date, son soutien de taille à Dylan Farrow, la fille adoptive de Woody Allen.

Ces projets pour 2014

En 2014, Lena Dunham passe à la vitesse supérieure avec un livre autobiographique dont elle a dévoilé la première de couverture sur Instagram. Il s’intitule » Not That Kind of Girl » (pas ce genre de fille) et sortira le 7 octobre 2014.

Lena Dunham présente son livre / Instagram @LenaDunham
Lena Dunham présente son livre / Instagram @LenaDunham

La jeune femme a signé un contrat juteux de 3,5 millions de dollars pour l’écriture de ce livre attendu par tous. Mais ce n’est que le début pour celle qui est considérée comme la femme la plus puissante de la télévision américaine. Son rêve du moment ? Jouer dans la série Scandal (Shonda Rhimes) aux côtés de la jolie Kerry Washington. A Silence Moteur Action, on est pas contre cette idée…

One thought on “Portrait : Lena Dunham, de la différence et du culot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez