Oscars 2014 : Leonardo DiCaprio peut-il briser la malédiction ?

A quelques heures de l’ouverture officielle de la 86ème cérémonie des Oscars, Silence Moteur Action s’intéresse au cas très particulier de Leonardo DiCaprio, nominé dans la catégorie Meilleur Acteur et de l’étrange malédiction qui semble le poursuivre.

Leonardo, le mal-aimé

C’est en 1997 que la carrière de DiCaprio explose avec la sortie du film culte Titanic dans lequel il incarne le romantique Jack. Il devient alors l’idole des jeunes et enchaîne les succès commerciaux d’une qualité inégale (L’homme au Masque de Fer, The Beach, etc.). Pourtant, Leonardo a d’autres ambitions. Leonardo veut être reconnu comme un acteur, un vrai. Et cela lui est impossible tant qu’il se contente de scénarios de seconde zone. S’amorce alors pour lui un véritable virage dans sa carrière marqué par la rencontre avec le réalisateur mythique Martin Scorsese. Ils tourneront ensemble Gangs of New York (2002), Aviator (2004), Les Infiltrés (2006), Shutter Island (2010) et Le Loup de Wall Street (2013).

DiCaprio y fait la démonstration de son talent, n’hésitant pas à aller à contre-emploi et devient l’un des meilleurs acteurs de sa génération. En parallèle, il tourne avec les plus grands : Ridley Scott, Clint Eastwood, Baz Luhrman, Christopher Nolan, Quentin Tarantino… Tous tombent sous son charme.

Tous sauf les votants des différentes associations cinématographiques, distributrices de récompenses. En effet, malgré leur qualité, les films de DiCaprio sont souvent les laissés pour compte des cérémonies. L’acteur lui-même totalise près de 31 nominations pour seulement 3 victoires : deux Golden Globes et un Critics’ Choice Movie Awards (et aucun Oscar). Un phénomène dont la sphère internet a vite fait de s’emparer en créant les Leonardo DiCaprio Memes : un ensemble de montages parodiques faisant campagne pour que l’acteur puisse enfin obtenir un Oscar.

Le Loup dans la bergerie : et si 2014 était la bonne ?

Pourtant, l’espoir renaît avec les 5 nominations aux Academy Awards du Loup de Wall Street dont les deux catégories phares : Meilleur Film et Meilleur Acteur. Une nouvelle chance pour DiCaprio de décrocher l’Oscar tant attendu ? Pas si sûr, parce que la concurrence est rude. En effet, il se retrouve en compétition face à des challengers de taille : Christian Bale (pour American Bluff), Chiwetel Ejiotor (12 Years a Slave), Bruce Dern (Nebraska) et Matthew McConaughey (Dallas Buyers Club).

Même en ayant remporté le Golden Globe du Meilleur Acteur (dans une comédie) pour le rôle, DiCaprio ne fait pas la course en tête dans les pronostics des professionnels. Eux verraient bien une victoire de McConaughey, magistral dans Dallas Buyers Club et largement mis en valeur grâce à son rôle dans la série True Detective, actuellement diffusée sur HBO. Au niveau des mentions sur les réseaux sociaux, DiCaprio devance ses concurrents, fort du soutien des internautes (1). Difficile donc de savoir sur qui il faut parier, tant le niveau est haut.

La toile s’était affolée, il y a quelques jours, avec la diffusion d’un reportage dans lequel on pouvait voir la statuette du Meilleur Acteur portant le nom de Leonardo DiCaprio. L’Académie des Oscars avait aussitôt démenti, expliquant qu’elle fabriquait une statuette par nominé.

Alors gagnera ou gagnera pas ? Avec sa performance en courtier pas vraiment honnête (et sombrant dans tous les excès), Leonardo a le potentiel de créer la surprise. Bien sûr, l’Académie a pour réputation de préférer les rôles historiques et hautement dramatiques mais DiCaprio est au sommet de son art. Que doit-il faire de plus pour tenir la statuette ? Réponse ce soir.

(1) Au moment de la rédaction de cet article, 17 751 mentions pour Leonardo DiCaprio, 9 739 pour Chiwetel Ejiotor et 7 083 pour Matthew McConaughey. Si vous souhaitez suivre l’évolution des chiffres en direct, rendez-vous ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 Partages
Partagez20
Tweetez