Life : les légendes ne meurent jamais

À l’instar de Robert Downey Jr. ou Michelle Williams et Jim Carrey, Dane Dehaan prend le risque d’incarner à l’écran un monstre du grand écran. Avec Life, l’acteur de 29 ans se glisse dans la peau de James Dean pour Anton Corbijn aux côtés de Robert Pattinson. Silence Moteur Action revient sur quelques interprétations notables.

À force de se regarder dans le miroir, le « movie business » risque les sept ans de malheur. Considérés comme de nouvelles divinités, les acteurs et autres personnalités du 7ème Art se voient depuis une trentaine d’années incarnés à l’écran par leur pair. En 2015, Life voit Dane Dehaan se glisser dans la Little Bastard de James Dean. Biopic d’Anton Corbijn, le long métrage suit l’amitié du photo reporter de Life Magazine Dennis Stock et de l’idole déchue. Quatorze ans après l’interprétation de James Franco dans le téléfilm éponyme, Dehaan prend le risque de s’attaquer à un monstre sacré du cinéma. Comme quelques acteurs avant lui.

Quand la génération super héros verra Iron Man dans le costume de Charlot, ils penseront surement que Marvel se renouvelle en s’attaquant au cinéma muet. Il n’en est rien. Robert Downey Jr, avant sa période « drogue dure/incarcération » a porté la redingote et la moustache dans Chaplin. Vieux d’une vingtaine d’années, le biopic trois fois nommé aux Oscars illustre l’onanisme cinématographique dont fait preuve Hollywood. L’acteur dans l’acteur, ou Inception hollywoodien, date en effet de plusieurs décennies.

Un choix de carrière risqué

Quand une figure de la comédie trans-atlantique s’attaque à un monstre de la scène, Man on the Moon voit le jour. Jim Carrey, habitué aux rôles de guignol à l’époque, rentre dans la peau du clown triste Andy Kaufman. Anti-rôle pour l’interprète d’Ace Ventura, qui confirme sa volonté de diversifier son répertoire, un an après le culte Truman Show. Un succès critique et une réussite pour Carrey, en route vers une filmographie plus sérieuse.

Choix de carrière payant aussi pour Michelle Williams. En 2012, alors que Scarlett Johansson était sur les rangs, l’actrice de Dawson porte la robe blanche dans My week with Marylin. Nombreuses sont celles à s’être pourtant cassées les dents sur le rôle de l’actrice de Les hommes préfèrent les blondes. Son jeu a cependant été acclamé, recevant l’année suivante un Golden Globe de la meilleure actrice dans une comédie.

On ne peut pas en dire autant de la reine des frasques hollywoodiennes. Entre deux passages par la clinique de réhabilitation exigés par le tribunal, Lindsay Lohan s’est vue confier le rôle d’Elizabeth Taylor sur le petit écran. Liz & Dick, diffusé peu de temps après la mort de l’héroïne, n’a pas permis à son actrice principale de ressusciter professionnellement. Au contraire. Les critiques ont assassiné l’ex enfant star, lui reprochant sa lisseur et son manque de charisme. Une stratégie pas forcément gagnante. À la vue des premières critiques, Dane Dehaan s’en sort malgré tout avec les honneurs.


Life, d’Anton Corbijn : Avec Dane Dehaan, Robert Pattinson et Ben Kingsley. Sorti le 9 septembre. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 Partages
Partagez8
Tweetez