Les Pingouins de Madagascar : Quatre Pingouins dans le vent

C’est la belle surprise de cette fin d’année. Les Pingouins de Madagascar s’apprêtent à déferler dans nos salles obscures dès le 17 décembre. Après avoir tenu un second rôle dans Madagascar (Dreamworks), nos quatre Pingouins s’offrent aujourd’hui une tête d’affiche. Silence Moteur Action a vu le film et a adoré. On vous dit pourquoi dans notre critique.

Il était une fois…

Ils sont quatre, quatre Pingouins devenus maître dans l’art de l’espionnage. A eux les missions de haut vol et les missions d’infiltration. Ces agents secrets ont voyagé aux quatre coins du monde dans des quêtes les plus improbables. Mais dans Les Pingouins de Madagascar, ils vont devoir affronter leur plus grand ennemi : le docteur Octavius, aussi appelé Dave. Le poulpe n’a qu’un seul plan en tête : transformer en montre tous les pingouins de la Terre. Pour empêcher Dave de mettre son plan à exécution, nos quatre frères pourront compter sur Le Vent du Nord et leur équipe très spéciale d’agents secrets. Oui, vu comme ça, le scénario des Pingouins de Madagascar n’est pas très original. Mais on n’oublie pas que ce film s’adresse autant aux enfants qu’aux adultes qui ne sont d’ailleurs pas en reste.

Du fun, du fun et du fun

Qu’on se le dise, la première fonction des Pingouins de Madagascar est de divertir. Et c’est mission réussie ! Scènes drôles, gags et jeux de mots s’enchainent durant près d’1h30. Appuyées par une réalisation soignée et sublimée par la 3D, les scènes d’action s’enchaînent à une grande vitesse. On ne s’ennuie pas une seconde même si le scénario reste simple et prévisible. Par ailleurs, les scénaristes vous feront tester votre culture générale au gré de scènes ou de répliques qui rappellent des films et séries populaires.

Un spin-off réussi

Il y a des spin-off qui ne devraient pas voir le jour (on vous épargne la liste), d’autres qui sont une belle surprise à l’instar des Pingouins de Madagascar. On se prend d’amitié pour ces quatre frères bourrés de talent (dans tous les sens du terme) et très différents composés de Commandant, Kowalski, Rico et Soldat notre petit chouchou. C’est John Malkovich qui a eu la lourde de tâche de prêter sa voix à Dave tandis que Benedict Cumberbatch insufflait son charme british au personnage de l’Agent Confidentiel (Le Vent du Nord). Ce sont vraiment ces personnages qui font des Pingouins de Madagascar notre coup de cœur de cette fin d’année.

Conclusion : Ça faisait bien longtemps qu’un film d’animation ne nous avait pas fait autant rire. Les Pingouins de Madagascar est définitivement le film à voir en famille ou entre amis en cette fin d’année (il surpasse même Paddington). Malgré un scénario simple et une fin dégoulinant d’amour et de bon sentiment (trop de cœurs tue les cœurs), la Dreamworks relève le challenge haut la main.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *