Les Francaises ont du talent : Portrait et interview de Alix Benezech sur Ahah ! 3


Alix Bénézech… si ce nom ne vous dit rien, retenez-le. Pourquoi ? Il arrive  parfois, qu’une jeune actrice décide de montrer toute l’étendue de son talent ! C’est chose faite pour Alix Bénézech aussi jolie que talentueuse qui nous a surpris avec son court-métrage, AHAH. Portrait d’une artiste qui apporte un vent de fraicheur dans le paysage cinématographique français.

MAIS QUI EST ALIX BENEZECH ?

Jeune actrice française de 22 ans, Alix Bénézech fait ses débuts sur le petit écran et le grand en 2009. Courts-métrages, clips vidéos et séries françaises comme Plus Belle La Vie, RIS Police Scientifique ou plus récemment Fais pas çi, fais pas ça et Nos Chers Voisins, il n’y a plus rien qui puisse effrayer Alix Bénézech. Côté cinéma, on la retrouve par exemple dans Vénus noire d’Abdélatif Kechiche (le réalisateur de La Vie d’Adèle) et plein d’autres.

En 2013, la jeune femme décide d’ailleurs de se lancer dans l’écriture de son premier court-métrage. Intitulé AHAH, la rédaction de Silence Moteur Action a été étonnée du talent dégagé par Alix Bénézech à tel point que nous avons voulu vous partager son travail et les quelques mots que nous avons échangé avec elle sur son parcours non négligeable et ses projets à venir !

Silence Moteur Action : Actrice et maintenant scénariste, est-ce un rêve de longue date de te lancer dans l’écriture ou une envie d’essayer quelque chose de différent ?

Alix Bénézech : J’écris depuis que j’ai 11 ans, j’ai commencé par tenir un journal intime puis peu à peu mon écriture est devenue plus fictive, avec des nouvelles, des poèmes ou des petits textes incisifs. Je n’ai jamais osé les montrer ou les publier. J’en aurais peut-être l’occasion cette année avec la publication d’un Almanach insolite pour lequel on m’a sollicité. Quand j’étais petite je rêvais d’être écrivain, j’ai baigné dans la littérature très tôt avec un père professeur de lettres classiques qui me racontait des histoires issues de la mythologie. J’ai tout naturellement fait des études de lettres modernes en pensant me diriger vers l’enseignement. J’ai écrit un mémoire sur un petit texte de Marcel Proust « Sur La Lecture », que j’aimerais publier cette année.

Le théâtre était une passion intime, pas du tout assumée, je ne savais pas que cela pouvait être un métier. C’est une professeur en classe prépa qui m’a aidé à formuler ce que je souhaitais faire, qui m’a permis de comprendre que ma vie m’appartenait et que je pouvais vivre ma passion et vivre de ma passion.

J’ai écris AHAH de manière fulgurante comme un cri du cœur et j’ai mis beaucoup de temps à accepter de le montrer, de le faire lire. Ce sont de belles rencontres avec les réalisateurs Nicolas Brossette et David Foenkinos qui m’ont aidé à le faire. Ils m’ont donné un avis très positif et encourageant sur ce petit texte.

SMA : Comment vois-tu ta carrière dans 10 ans ? Scénariste ou Actrice ?

A.B : Je serais une artiste comme j’essaie de l’être, cela peut se traduire de différentes façons. Parfois la vie nous pousse à être acteur, parfois auteur, ou peintre qui sait ? Mais au fond tout vient du même feu, de la même nécessité intérieure.

SMA : A Silence-Moteur-Action, on est branché ciné et série, mais si tu devais choisir entre l’un des deux, tu ferais quoi ?

A.B : Je ne ferai pas de choix de cette manière là, je pense en terme d’histoire, de personnage et mon instinct me mène vers des genres variés du cinéma au séries TV ou web. Il y a aujourd’hui en France des séries qui sont proches du cinéma dans leur esthétique, dans leur parti pris, je pense à Braquo, aux Revenants, à Engrenage, ou encore Fais pas Ci Fais pas Ca. Aux États-Unis ou en Angleterre, il y a un véritable échange entre le cinéma et les séries TV, je crois que l’époque du cloisonnement est révolue ou en passe de l’être. Les talents émergent partout, il suffit d’observer un support fabuleux comme internet qui est un espace de liberté et de création infini. Je joue d’ailleurs dans une websérie « Roll Shaker » de Julien Pestel qui s’amuse à mixer films cultes et série cultes.

SMA : Un dernier mot à ajouter sur tes projets ou tes envies par rapport à ta carrière ?

A .B : Je vais travailler cette année sur plusieurs projets très intéressants que j’ai hâte de pouvoir partager. En attendant, les films et séries que j’ai tourné l’année dernière vont sortir bientôt : Le quepa sur la vilni de Yann Le Quellec le 12 février, Des lendemains qui chantent de Nicolas Castro, La vie nous appartient d’Alex Lee et Une lettre ne s’écrit pas de Guillaume Levil. Un épisode de RIS Police Scientifique « Chute Libre »  dans lequel j’ai un guest (diffusion prévue autour du 13 février) et un téléfilm Arte De feu et de glace réalisé par Fabrice Hourlier dans lequel j’ai le premier rôle féminin. Je serai aussi au Festival de Clermont Ferrand pour présenter deux films en compétition nationale,  Le quepa sur la vilni et Trucs de gosses d’Emilie Noblet. Enfin mon premier « bébé » AHAH va commencer son parcours en Festival.
Portrait d'Alix Bénézech / @François Berthier

Portrait d’Alix Bénézech / @François Berthier

http://www.alixbenezech.com/

Propos recueillis par Ludovic Abraham


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “Les Francaises ont du talent : Portrait et interview de Alix Benezech sur Ahah !