Le Rôle de ma vie (Wish I Was Here) : Zach Braff est de retour !

C’est mercredi, c’est les sorties ciné ! Dans les salles obscures ce 13 août, une bande de bras cassés aka les Gardiens de la Galaxie, une tempête prête à tout souffler sur son chemin (Black Storm) ou encore Le Rôle de ma vie (Wish I Was Here) dont on vous parle aujourd’hui.

Zach Braff est de retour. Dix ans après son premier film Garden State, l’acteur révélé par Scrubs revient avec Le Rôle de ma vie. Même s’il a fallu tant d’années pour donner un petit frère à son premier film, l’attente valait le coup. Dans un film très personnel, Zach Braff se met en scène dans le rôle d’un acteur raté au père mourant et dont la petite famille doit gérer des problèmes d’argent.

Ce film est le descendant direct de Garden State. Il le qualifie lui-même d’autobiographique. Le réalisateur de 39 ans s’attaque ici aux différents problèmes que n’importe qui peut rencontrer à la trentaine : « Ai-je fait les bons choix ? En quoi je crois ? ». La spiritualité, à travers la religion de son père et celle de sa fille, est abordée car c’est quelque chose à laquelle il a commencé à réfléchir assez récemment. En terme de réalisation aussi Zach Braff a grandi. Visuellement beau, Le Rôle de ma vie nous fait découvrir les alentours de Los Angeles. Kate Hudson et Mandy Patinkin sont particulièrement excellents. Respectivement dans les rôles de la femme et le père d’Aidan (Zach Braff), ils illuminent avec chacune de leurs apparitions.

S’il a fait financer son long métrage via Kickstarter (crowfunding, système de financement participatif), c’est pour une seule raison : avoir le final cut. Il admet faire ce film pour lui et ses fans, pour ceux qui ont envie de sortir des studios hollywoodiens qui servent trop de films à gros budgets à la sauce Marvel. Pendant un peu plus d’une heure et demie, Zach Braff entreprend donc un voyage familial à travers la maladie, l’éducation et l’amour. Même s’il manque d’un certain liant qu’avait Garden State, Le Rôle de ma vie vous arrachera une larme et vous fera rire. Dans ce cas, bienvenue dans la famille Braff.

F.M

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 Partages
Partagez5
Tweetez