Jersey Boys : 4 garçons dans le vent

Le temps des comédies musicales a sonné ! Pour célébrer l’été quoi de mieux que de transcrire le célèbre show de Broadway : Jersey Boys sur grand écran ! Le tout piloté par le maitre Clint Eastwood (surprenant c’est vrai) ! Silence-moteur-action a eu la chance de voir le film en avant-première. Réactions.

La musique avant tout

Installé dans son siège, la musique part dès les premières secondes où le célèbre logo Warner Bros apparait à l’écran. Pas de doute nous sommes bien dans une comédie musicale. Plongé dans l’univers magique des années 60. Laque et twist à gogo Clint Eastwood nous emmène dans un univers où tout est possible et réalisable. Nous retrouvons 4 garçons : Franki Valli (avec un I ça sonne plus italien), Bob Gaudio, Tommy DeVito et Nick Massi. Plus connu pour être des voyous, l’histoire en décidera autrement. A ce moment là les jeunes hommes sont très loin d’imaginer qu’ils vont former l’un des groupe les plus célèbres de leur époque : The Four Seasons. Tout commence mal : pas de scènes; pas d’argent et pas d’enregistrement. Mais à force de persuasion et de rencontres plus ou moins bonnes le succès frappe à leur porte et l’aventure commence … En bonne comédie musicale qui se respecte le film est bercé par les musiques. Chaque émotion, chaque trait d’humour des personnages est souligné par une musique. De l’entrainant Oh What A Night en passant par Sherry et Big Girls Don’t Cry on retrouve tous les classiques qui ont fait le succès du groupe The Four Seasons.

Qui dit biopic dit rentrer dans l’intimité d’un personnage et de son entourage. Franki est le personnage principal, ado un peu perdu. C’est sa voix qui va changer sa vie mais aussi la détruire. Il rencontre l’amour très tôt mais le succès vient s’incruster dans cette existence qu’il avait toujours voulu. Ses amis passent alors avant ses amours au détriment d’êtres chers.

Les codes d’une comédie musicale

Lorsqu’une comédie musicale est adaptée sur grand écran certains aspects originaux disparaissent. Ce n’est pas le cas pour Jersey Boys. Mr Clint Eastwood a réussi à transmettre la magie d’un spectacle en live sur la toile. La magie est au rendez-vous dès les premières notes poussées par le talentueux Franki interprété par John Lloyd Young.

Il faut souligner également la pointe d’humour toujours très présente dans les show américains que l’on retrouve ici. Pas de blagues salaces seulement des petites répliques, des petits regards qui font tout et qui nous font sourire durant tout le film. Mais chaque histoire a son côté obscur et lors des moments difficiles la force des personnages c’est de transmettrece sentiment de cohésion de groupe. Malgré les épreuves qui les séparent le groupe sera toujours soudé. Belle leçon d’amitié sur 4 jeunes partis de rien qui découvrent les bons et mauvais côté de la célébrité.

C’est donc sur une très belle note que l’on quitte la salle en claquant des doigts pour certains où juste le sourire au visage pour d’autres, mais tous prêts à aller se déhancher sur des tubes des sixties. Un beau retour dans le temps pour les nostalgiques et une magnifique découverte pour les jeunes générations.

2 thoughts on “Jersey Boys : 4 garçons dans le vent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez