[Série TV] Il était une fois… Galavant !

Après avoir revisité les contes de notre enfance avec Once Upon a Time, ABC s’intéresse à la légende du preux chevalier et des demoiselles en détresse avec le très musical et surprenant Galavant. Misant sur la satire et l’autodérision, la série fait office de véritable ovni dans la programmation de la chaîne du géant aux grandes oreilles. Silence Moteur Action vous fait découvrir son coup de cœur du week-end. 

Galavant est un chevalier dont le nom résonne dans tout le pays, accompagné de mille et un récits de bravoure. Sa vie est le sujet de nombreuses chansons : il est beau, il est fort et il a la femme de ses rêves, l’innocente Madalena. Seulement voilà, le méchant roi Richard a enlevé la jeune femme pour l’épouser. Le « heureux pour toujours » du jeune homme disparaît et le héro en lui s’éteint également… Jusqu’à l’arrivée de la princesse Isabella qui souhaite libérer son royaume…

Avez-vous déjà vu Disney se tourner en dérision ?

Si vous pensiez être face à un énième récit de capes et d’épées, vous serez vite détrompés. Ici, tout est prétexte à montrer l’arrogance, la vanité et la naïveté de Galavant : c’est un personnage de conte de fée qui est habitué à être le héro de l’histoire et qui souhaite l’être. C’est le genre de personnage qui a lu le scénario et qui s’entête à suivre ce qui est prévu, là où tous les autres protagonistes s’éloignent de ce qui est attendu d’eux. Il suscite le rire mais à la fois notre sympathie, cela aidé par l’interprétation très « broadway » de Joshua Sasse.

Autre détournement de la série : la figure de la demoiselle en détresse. Rôle rempli par Madalena et Isabella. Elles ne tardent pas à renverser la dynamique. Loin de se laisser guider par les hommes et d’attendre patiemment leur libération (sous différentes formes), elles prennent les choses en main et n’hésitent pas à utiliser leurs atouts pour obtenir ce qu’elles désirent.

C’est simple : la série prend à contre pied tous les stéréotypes connus, tous les stéréotypes installés par Disney lui-même. L’acolyte, l’amour véritable (le fameux « true love »), l’histoire d’amour, le méchant roi, les serviteurs dévoués… Plus rien n’est sûr et voir la firme prendre autant de recul sur son héritage est jouissif.

Musique et guest stars au diapason

D’autant plus jouissif que les créateurs de la série utilisent les armes habituelles de Disney pour le faire. En effet, Galavant est une série musicale et lyrique. Et si la musique vous dit quelque chose, sachez qu’elle est composée par Alan Menken, l’homme derrière la musique de la Belle et la Bête, Aladdin, Raiponce (parmi les exemples les plus emblématiques). C’est le musicien qui incarne les mélodies les plus connues des classiques Disney. Vous retrouverez donc quelques airs qui ne vous laisseront pas indifférent. Le décalage avec les paroles (parfois très crues) est d’autant plus percutant et drôle.

Galavant peut également compter sur une liste impressionnante de guest stars (quoiqu’elle soit un peu moins impressionnante pour les téléspectateurs francophones). On peut y retrouver certains acteurs de Downtown Abbey : Hugh Bonneville et Sophie MacShera. Ajoutez-y John Stamos, Ricky Gervais et même Anthony Stewart Head (qu’on ne voit jamais assez à la télévision de toute façon).

Galavant est un véritable vent d’air frais et nous ne pouvons que saluer l’initiative de ABC de diffuser une série si originale et si particulière (sa cible étant très restreinte). Drôle et juste dans la satire, elle se regarde très facilement (8 épisodes de 20 minutes) et toutes les chansons vous resteront dans la tête pendant un moment. Il ne reste plus qu’à espérer qu’elle sera renouvelée pour une 2e saison (parce qu’on ne peut pas terminer une série sur un tel cliffhanger musical). 

Bande d’annonce de Galavant 

La chanson introductive (si vous souhaitez vous faire une meilleure idée du style musical)

One thought on “[Série TV] Il était une fois… Galavant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *