Heroes : Pourquoi ça s’est (pas vraiment) terminé déjà ?

Agents of SHIELD, Arrow, The Flash ou encore Gotham, ont relancé la tendance des séries de supers-héros. Mais elles sont loin d’être les premières du genre. C’est en 2006 que nous allons replonger cette fois, avec Heroes. La coqueluche de la chaîne NBC créée par Tim Kring n’est pourtant pas une série de super-héros dans le sens propre. Ce n’est qu’une histoire de personnes dotées de pouvoirs tentant de sauver le monde. Le pitch était intéressant, la série aussi. Le public semblait fan et pourtant au bout de 4 saisons, Heroes disparaît des écrans. Pourquoi ? Comment ? Silence Moteur Action vous donne des éléments de réponse sur la fin très controversée de cette série considérée aujourd’hui comme culte…

Heroes, série culte et condamnée

Lancée en 2006 par son créateur Tim Kring sur NBC, Heroes narre l’histoire de personnes à travers le monde qui se découvrent des pouvoirs hors-du-commun. Au fil des épisodes, les intrigues vont se lier jusqu’à révéler un fil rouge commun menant tout le monde en plein coeur de New York. Par le biais de personnages charismatiques et tous aussi différents les uns des autres, la série a permis de développer un arc narratif solide et passionnant sur 23 premiers épisodes. Une seule et même histoire qui était en fait la jonction de nombreuses pièces d’un puzzle disséminées au compte-goutte ! De par son originalité et la qualité de ses intrigues, la série enregistrait des audiences plus que confortables. Près de 14 millions de curieux étaient présents pour le pilot. Les chiffres ne changeront pratiquement pas pour le season finale. Divisée en volume, la série Heroes avait l’ambition d’embarquer ses fans dans un nouvel arc narratif à chaque saisons. Hélas, le destin en a voulu autrement. Une gigantesque tempête dans le monde d’Hollywood venait de surgir et allait sceller à jamais le sort de nombreuses séries télévisées dont Heroes : la grève des scénaristes !

En septembre 2007, Heroes entame donc sa saison 2. Plus de 16 millions de curieux sont présents pour le season premiere, un taux nettement supérieur à ce que la série connaissait habituellement. Pourtant, les choses vont très vite se compliquer. Pour commencer, les épisodes n’ont plus vraiment la saveur d’antan. Le fil rouge de la précédente saison épuisée, Heroes peine à se renouveler. Mais comment faire quand Bryan Fuller, auteur prolifique sur la série de NBC, quitte le navire ? Ce dernier qui était le scénariste de la première saison avait en effet pris la décision de se consacrer à Pushing Daisies laissant ainsi la série sur le carreau. Résultat, la qualité baisse, l’audience aussi. Dès la semaine suivante, Heroes plonge à 11 millions. puis 10, et 9 dans de sombres périodes. La situation empire par la suite avec la grève des scénaristes. En effet, en novembre 2007, les scénaristes de Hollywood entre en grève espérant avoir plus de reconnaissance dans le monde impitoyable de l’entertainment. L’écriture de certaines séries comme Lost ou encore Desperate Housewives est fortement perturbée voire même interrompue. Les saisons sont raccourcies. Pour le cas de Heroes, la saison 2 s’arrêtera après le 11ème épisode avec une qualité qui semblait n’être qu’un lointain souvenir…

Plus dure sera la chute

2008. La grève des scénaristes terminée, le cours des choses reprend normalement pour Heroes. La saison 3 débute en septembre de la même année. Les audiences bien qu’ayant essuyé de nombreux plâtres l’année précédente, stagnent malgré tout et oscillent entre 8 et 10 millions. Mais le hiatus hivernal passé et un troisième volume terminé, Heroes décide d’aborder un nouvel arc pour la seconde partie de sa saison 3 esperant rebooster les audiences tombées sous la barre des 7 millions. Tout espoir semblait perdu et pourtant, le destin funeste d’une série allait profiter positivement au bébé de Tim Kring. Pushing Daisies annulée, Bryan Fuller, ancien scénariste sur Heroes revient pour sauver Peter Petrelli et ses acolytes. Si les épisodes retrouvent une certaine qualité, les moments d’égarements de Heroes ont fini par lasser le public. La saison 3 se termine dans la plus grande indifférence avec 6 millions de téléspectateurs. Les records d’audiences des années passées sont désormais une histoire ancienne. Bryan Fuller revenu de manière temporaire quitte à nouveau le show en juin 2009. Heroes obtient de justesse une saison 4… une saison de trop.

Débutée en septembre 2009, la saison 4 de Heroes enfonce la série dans les abymes. Avec des épisodes aux histoires ininteressantes, le public se détache totalement jusqu’à se dissoudre définitevement. Le season finale s’achève sur un cliffhanger appellant à une cinquième saison. Pourtant avec les 4 millions de spectateurs coriaces encore présents pour ce dernier épisode, Heroes ne reviendra pas. NBC décide de faire disparaître la série de sa grille des programmes invoquant des coûts de productions trop élevés. Comme soulagé, le public américain ne semble pas pourtant pleurer la mort de Heroes. Il était même grand temps !

Pourquoi ça s’est pas vraiment terminé déjà ?

Heroes annulée, les fans pleurent. A l’étranger, la série brillait par ses audiences toujours aussi bonnes et par des ventes DVD au beau fixe. Il y a bel et bien une communauté de fans pour Heroes et cette dernière le fait savoir. Des pétitions sont organisées pour une saison 5. Il était même question pendant un temps chez NBC de lancer 6 mini-épisodes dans le but de mettre un vrai point final aux intrigues laissées en suspens. Puis le projet évolue dans le but de diffuser un ou deux téléfilm écrits par Tim Kring lui même. Trop beau pour être vrai, les négociations avec la chaîne n’iront pas plus loin, la série est définitvement morte… ou pas !

Alors que tout espoir semblait perdu NBC décide opte pour un revirement de situation. En 2014, alors qu’aucun signe ne laissait présager cette décision, la chaîne annonce la mise en chantier de nouveaux épisodes. Prévus pour lancer une mini-série qui portera le nom de Heroes Reborn ces épisodes sont prévus pour l’automne 2015 ! Reboot ou suite, très peu d’informations circulent à ce sujet si ce n’est des confirmations de casting qui annoncent le retour d’anciens personnages notamment ceux de  Jack Coleman (Noah Bennet), Masi Oka (Hiro), Greg Grunberg (Matt Parkman), Jimmy Jean-Louis (l’Haïtien) et Sendhil Ramamurthy (Mohinder Suresh). Si Milo Ventimiglia alias Peter Petrelli a annoncé ne pas revenir pour cette nouvelle salve d’épisodes, il n’en reste pas moins que l’aventure continuera sans lui. Heroes, qui ne se sera donc pas vraiment terminée, va reprendre et ce pour le grand plaisir des fans. Reste à savoir si le public sera au rendez-vous…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 Partages
Partagez2
Tweetez