Gotham : retour aux origines de Batman

Cette semaine a été diffusée la nouvelle série de la Fox : Gotham. Silence Moteur Action vous avait déjà présenté le casting avec en autre Benjamin Mckenzie dans le rôle principal (Ryan dans Newport Beach). La rédaction vous fait son petit rapport (sans spoilers!) sur ce premier épisode prometteur.

Bienvenue à Gotham

L’intrigue nous plonge dans les bas fonds de Gotham City, berceau de la criminalité et du vice. Comme dans notre présentation de la série avant sa diffusion, l’intrigue se base sur le personnage de Jim Gordon (Benjamin McKenzie).   De retour de guerre, le jeune policier va intervenir sur l’affaire du meurtre des Wayne (parents de Bruce Wayne). Sans se soucier du danger dans lequel il va se retrouver dans une affaire ou police et mafia s’associent dans le plus grand secret. Il apprendra malgré lui que la ville regorge d’ordures toutes prêtes à le faire taire pour couvrir le meurtre. Contrairement à la lignée des films ou des comics, les scénaristes ont mélangé les histoires permettant la confrontation de plusieurs personnages qui en temps normal ne se seraient pas connus. Un choix plus ou moins judicieux quand on sait que chaque vilains a sa part d’importance dans l’émergence de Bruce Wayne en super-héros. Il faut juste espérer que les auteurs des scripts prennent le temps de faire évoluer chaque personnage au fur et à mesure de la série. Pour séduire les fans de la première heure la Fox n’a pas lésiné sur les moyens en offrant ce panel de personnages, à leurs risques et périls..

La genèse des vilains

Si on comprend d’où est née l’amitié entre Gordon et Wayne qui perdurera dans le temps , le premier épisode a présenté la quasi totalité des méchants que Batman devra affronter dans le futur. En commençant par le pingouin, traitre sans cœur il n’hésitera pas à trahir sa boss (Jada Pinkett Smith méconnaissable en boss imperturbable) pour sauver sa peau. Nous ferons aussi la connaissance de la jeune Ivy (qui deviendra la sulfureuse Poison Ivy, adoratrice des plantes et tueuse d’hommes) mais aussi de catwoman, du jeune Edward Nygma (L’homme mystère). On se demande du coup où est passé Harvey Dent alias Double Face? Affaire à suivre…

Gotham-cast

Mais Gotham est aussi une série qui peut plaire aux moins adeptes du comic. Tout les éléments d’un bon polar sont réunis pour une série qui promet de l’action et du rebondissement. Prenez un meurtre, une idylle et de la violence sous trame de ville sombre et dangereuse vous obtenez Gotham, le dernier bijoux de la Fox.

One thought on “Gotham : retour aux origines de Batman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 Partages
Partagez1
Tweetez