Edge of Tomorrow : Critique du film (sans spoilers)

Cette semaine, Silence Moteur Action vous fait découvrir Edge of Tomorrow qui sort le 6 juin prochain. Derrière ce titre énigmatique, se cache Tom Cruise qui doit repousser une invasion extraterrestre et qui pour une raison obscure se retrouve dans un boucle temporelle. A ses cotés Emily Blunt qui, avec ce film, tente d’entrer dans le cercle très fermé des actrices « badass » du cinéma hollywoodien. Derrière la caméra de cette adaptation de roman on retrouve Doug Liman (La mémoire dans la peau, Mr &Mrs Smith). Est-ce que le film vaut le coup de se déplacer dans les salles obscures? Est-ce qu’Emily Blunt peut se faire une place entre Angelina Jolie et Michelle Rodriguez chez les « badass » ? Réponse dans cette critique (garantie sans spoilers).

Vivre Mourir Recommencer

J’admets que je n’attendais pas grand chose de ce film, le scénario qui ressemble à une fusion entre Starship Troopers et Un jour sans fin avait un grand potentiel de nanard. Le fait que Doug Liman en soit le réalisateur n’était pas rassurant non plus. Si on lui doit le très bon La mémoire dans la peau, il est aussi responsable de l’adaptation de Jumper qui était loin d’être inoubliable.

Et pourtant Edge of Tomorrow est un bonne surprise. Comme bon nombre de films d’action l’histoire est assez simple, mais très intéressante. Le film a un bon rythme, on ne s’ennuie pas pendant ces deux heures. Le principe de la boucle temporelle est bien expliqué et bien utilisé : si la journée est toujours la même on a pas l’impression de voir encore et encore la même chose. Le personnage principal comprend assez rapidement ce qui lui arrive et chaque nouvelle journée apporte de nouveaux éléments. L’ambiance apocalyptique lors des combats contre les extraterrestres est très bien rendue et les scènes d’actions très prenantes. C’est assez surprenant mais le film est aussi très drôle. L’humour est très bien dosé (notamment par rapport aux morts du personnage principal). Seul le dernier tiers du film est un peu tiré par les cheveux, la fin notamment est un peu en dessous du reste du film. La 3D quant à elle est agréable mais vraiment pas nécéssaire.

@Warner
@Warner bros

Aliens : le débarquement

Une bataille est au centre du film, un débarquement sur les côtes françaises (qui n’est pas sans rappeler le débarquement en Normandie durant la seconde guerre mondiale). Cette bataille est chaotique à souhait et on n’en décroche pas une seule seconde. C’est sur cette plage qu’on voit les envahisseurs aliens (qui portent le nom de Mimic). Généralement dans ce genre de films, les aliens sont plus impressionnants qu’effrayants mais dans Edge of Tomorrow c’est le contraire. Chez les Mimics tout fait peur : leur apparence indéfinissable, leur manière de se déplacer, leur imprévisibilité. A chacune de leurs apparitions, la peur est palpable et vous feriez bien de vous préparer à quelques bons jump scare des familles. C’est indéniable, les Mimics sont une véritable réussite.

Face aux Mimics, les militaires humains ont des exosquelettes. Ceux-ci en revanche sont moins impressionnants. Certes ils permettent quelques bons moments bien bourrins (à base de tabassage d’alien à coups de tatane mécanique) mais leur design est plutôt simpliste par rapport aux Mimics et c’est dommage.

@ Warner bros
@ Warner bros

Killer Cage et Full Metal Bitch

Tout le film est centré sur deux personnages Bill Cage (joué par Tom Cruise) et Rita Vrataski (incarnée par Emily Blunt). Tom Cruise est très bon surtout au début du film et dans les scène comiques. Il est un peu moins convainquant quant il prend la casquette du soldat sérieux. Emily Blunt, quant à elle, se débrouille plutôt bien dans le rôle de l’héroïne qui éclate des aliens à coups de pâles d’hélicoptère. Elle n’est pas au niveau d’Angelina Jolie ou de Kate Beckinsale mais elle a du potentiel dans cette catégorie. La relation entre les deux personnages principaux fonctionne la plupart du temps, là encore c’est le dernier tiers du film qui ne leur rend pas service. Mention spéciale à Bill Paxton, l’acteur d’Aliens le retour est parfait dans son rôle de sergent chef.

En résumé, allez voir Edge of Tomorrow, c’est un excellent divertissement. Les fans du livre dont il est adapté crieront sans doute à la mauvaise adaptation, mais ce n’est pas important. Ce qui importe c’est que tout le film marche bien : on comprend tout du début à la fin et il comporte ce qu’il faut d’action, de peur et d’humour. Une très bonne surprise.

A voir aussi sur Silence Moteur Action: le palmarès du Festival de Cannes et une autre sortie ciné très attendue du 6 juin.

2 thoughts on “Edge of Tomorrow : Critique du film (sans spoilers)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *