Echo, un film qui nous fait retomber en enfance (critique sans spoilers)

Le 30 juillet prochain sortira en salles ECHO (titre original : Earth To Echo) de Dave Green. Un film d’aventure et de science-fiction pour la jeunesse dans la même veine que E.T mais qui fera rêver petits et grands. Découvrez notre critique.

Echo, c’est quoi ?

Tuck, Munch et Alex sont les meilleurs amis du monde. Mais la construction d’une autoroute passant à travers leur quartier force leur famille à déménager et menace leur amitié. Quelques jours avant leur départ, le groupe découvre une série d’étranges messages cryptés sur leur smartphone. Convaincus que cela cache quelque chose, ils décident de se lancer ensemble dans une dernière aventure et vont faire une découverte au-delà de l’imaginaire : échoué sur Terre, un mystérieux petit extraterrestre se cache et est activement recherché par le Gouvernement.

Un film 2.0

On le comprend après avoir visionné la bande-annonce, Echo est un film de jeunesse qui se veut dans l’air du temps. Premièrement, ce film a été tourné en found footage (ce sont les trois personnages qui filment l’action). Cette technique permet des jeux de mise en scène ainsi que des regards caméra qui restent en accord avec l’esprit du film. D’ailleurs, pour jouer le jeu jusqu’au bout, Echo a été monté d’une manière assez originale : le film nous est présenté comme une version finie, montée par Tuck, commentée par les personnages et mise en ligne sur Youtube. Il n’est donc pas rare de voir dans le film la barre rouge et grise du site de vidéos en ligne. Pour pouvoir créer l’effet found footage, les trois amis ont en leur possession divers équipements comme une caméra, une Go Pro ou encore des lunettes caméra. Toute cette mise en scène permet de créer un film 2.0 qui ne manquera pas de plaire aux plus jeunes.

Un bel hommage

Echo est un hommage non caché aux films des années 80 comme les Goonies qui raconte les aventures d’un groupe d’amis partis à la chasse au trésor alors que leur quartier est en passe d’être rasé. Mais on peut aussi penser à E.T puisque les trois jeunes aident le petit Echo (qui est bien plus mignon que E.T) à rentrer chez lui. Enfin, certaines scènes sont un clin d’oeil à l’excellent Super 8. On peut regretter cependant le fait que Dave Green ne soit pas allé plus loin mais ce n’était pas son objectif. Au final, Echo est un film très agréable à regarder, sans prétention. Il raconte une belle histoire d’amitié avec des touches d’humour bienvenues. Les acteurs sont très convaincants à l’instar du jeune Teo Halm (Alex). On regrette cependant quelques facilités et incohérences mais le film nous fait passer un bon moment. Pourquoi en demander plus ?

Note : 14/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 Partages
Partagez5
Tweetez