Dossiers

[Dossier] Quels DVD offrir à Noël 2019 ?

Décembre est arrivé, Noël approche et vous peinez à trouver des idées de cadeaux ? Et pourquoi pas un DVD ? Peu onéreux, c’est un cadeau durable qui déçoit rarement, toujours faut-il qu’il soit adapté à la personne à qui vous l’offrez ! Parce qu’il n’est pas toujours facile de connaître quels sont les films récents et réussis dans un genre que l’on n’apprécie pas soi-même, nous vous proposons quelques idées suivant les goûts recherchés :

Pour chaque catégorie, nous avons sélectionné le film incontournable qui a marqué le plus cette année 2019, parce qu’il était particulièrement attendu ou parce qu’il a secoué le monde du cinéma par sa qualité ou son audace. Bref, on a parlé de lui et il doit impérativement faire partie de la collection des amateurs du genre.

Mais si vous cherchez un cadeau pour un fan de cinéma ou pour un passionné d’un genre particulier et que vous avez peur qu’il n’ait déjà en sa possession ce fameux DVD, nous vous proposons également une idée de film méconnu qui a fait moins de bruit lors de sa sortie mais qui enchantera tout autant l’heureux receveur, en le surprenant même peut-être !

Enfin, si vous cherchez un cadeau un peu plus haut de gamme qu’un simple DVD, il reste une dernière solution : un coffret ou une édition limitée ou collector.

À noter : les liens que vous nous proposons vers des articles Amazon sont affiliés : si vous les achetez, nous gagnons un petit pourcentage de ce que vous payez. Ce n’est pas le cas pour les liens vers les autres sites comme la Fnac.


Pour un enfant

 

L’incontournable : Dragons 3 : Le Monde caché

Avec Dragons 3 : Le Monde caché, l’une des sagas chères du studio DreamWorks Animation a fait ses adieux au cinéma (du moins, pour le moment !). Une épopée de presque dix ans, adaptée des romans de Cressida Cowell, au cours de laquelle nous avons vu grandir Harold et son dragon Krokmou. Dans cet ultime volet, Harold, devenu chef de l’île de Beurk, se met en quête d’une nouvelle contrée afin qu’humains et dragons puissent continuer à vivre ensemble. Mais c’était sans compter sur Grimmel le Grave, un chasseur de dragons bien décidé à capturer Krokmou et toutes les autres bêtes qui se dresseront sur son chemin… S’il s’agit de l’épisode le plus sombre de la trilogie, il reste accessible à tous les publics, même s’il sera bien entendu préférable que l’enfant ait vu les précédents films auparavant. Impossible de ne pas fondre devant Krokmou à la conquête d’une dragonne qui, comme lui, est une Furie nocturne…

Lire la critique du film

 

Le moins connu : Stubby

Si vous avez affaire à un enfant qui aime l’Histoire, ou que vous ayez envie d’associer loisir et pédagogie, on vous propose de découvrir l’histoire vraie de Stubby, un chien de guerre qui a aidé les soldats français et américains pendant la Première Guerre mondiale. Ancien chien errant adopté par un jeune Américain, Stubby savait par exemple détecter les attaques au gaz, ou retrouver des soldats tombés au combat. Ce très beau film d’animation plaira aux plus jeunes, grâce à la bouille adorable du petit chien, mais se regarde aussi quand on est plus âgé : la guerre est notamment abordée sans être édulcorée, bien qu’en restant toujours accessible. Les teintes pastel du film apportent de la douceur à l’atmosphère lourde des tranchées, ce qui permet d’aborder le thème de la guerre avec les enfants tout en restant sympathique. C’est mignon, enrichissant, et différent des films Disney, alors on n’hésite pas une seconde !

Lire la critique du film

Le coffret : Intégrale Toy Story

En 1995, les studios Pixar sortaient leur premier long métrage d’animation, mais aussi le tout premier film au monde entièrement réalisé par ordinateur : Toy Story. 24 ans plus tard, soit l’été dernier, le quatrième volet de la saga sortait en salles ! Si ce dernier film nous a beaucoup moins convaincu que les précédents, Toy Story reste l’une des meilleures sagas d’animation, et a réussi à traverser les générations. Avec ce coffret qui regroupe l’intégralité des quatre volets, tout le monde trouvera son compte : les plus jeunes riront devant les crises d’humeur ou les maladresses de Woody, Buzz et leur bande, les plus âgés comprendront l’humour et le second degré des personnages. Même les adultes trouveront une excuse pour regarder les films avec les petits, tant ils leur rappellent la nostalgie de leur enfance…

 


Pour un(e) ado

 

L’incontournable : Spider-man : New Generation

Récompensé de l’Oscar du meilleur film d’animation, Spider-Man : New Generation (ou Into the Spider-Verse en version originale) est tout simplement une immanquable déclinaison de l’univers du héros Marvel. Tout simplement parce qu’il montre pour la première fois au grand public, qui ne lirait pas forcément les comics, que Peter Parker n’est pas le seul à porter le masque de l’homme araignée ! Il y a aussi Miles Morales, grand héros de ce film, Gwen Stacy, un Spider-Cochon (oui, vraiment) et bien d’autres… Tous ces héros vivent dans leur propre monde distinct, jusqu’à ce qu’une machine ne les projette tous dans un même univers, mettant en péril la stabilité de chacun d’entre eux. Bijou visuel et scénaristique, le film est aussi très réussi pour son humour et ses diverses surprises, qui permettent au film de sortir de ce que l’on a pu voir chez Sam Raimi ou Mark Webb. Avec son côté très urbain (Miles est passionné de street-art) et ses visuels qui rappellent ceux des bandes dessinées, le film est résolument moderne et adapté à un public adolescent. Et il vaut mieux se préparer à sa suite déjà annoncée pour 2022 !

Lire la critique du film

 

Le moins connu : Roads

Vous préférez éviter les blockbusters et films de super-héros et plutôt offrir un film indépendant à votre ado ? Optez pour Roads, un petit film sans prétention sorti l’été dernier. On y suit deux jeunes : Gyllen, un Anglais qui fuit les vacances familiales au Maroc, et William, un Congolais qui s’est échappé de son pays. Leurs routes se croisent, une amitié naît. Pas de gros budget, de scènes d’action ou de dialogues grandiloquents dans ce drame, mais à mesure qu’on l’on apprend à connaître nos protagonistes, deux personnages complexes qui ont chacun leurs problèmes, l’émotion est de plus en plus présente. S’il plaira aux jeunes amateurs de films indé ou de drames, vous pouvez aussi facilement l’offrir à tout ado prêt à ouvrir son horizon cinématographique.

Lire la critique du film

 

Le coffret : Pokémon : Détective Pikachu (avec sa peluche !)

Pika pika ! On ne se le cache pas, Pokémon : Détective Pikachu fait partie des bonnes surprises de l’année. Quand on sait à quel point les adaptations de jeu vidéo au cinéma peuvent être ratées (on a même fait un article sur le sujet !), il y avait de quoi être craintif. Et pourtant l’alchimie marche, avant tout grâce à Ryan Reynolds, qui donne sa voix, mais aussi ses mimiques (son interprétation était réalisée sur le tournage, en capture de mouvements, et non pas uniquement en doublage après production) au Pokémon le plus célèbre de toute la franchise. S’il est toujours très mignon, il est ici un détective de choc accro au café qui fait équipe avec Tim Goodman (Justice Smith) afin de retrouver son père policier disparu lors d’une enquête. Mais les recherches de Tim et Pikachu les mèneront peu à peu au sein d’un complot qui menace l’équilibre de la ville de Rime City, où humains et Pokémon vivent pourtant en harmonie. En plus du film, vous pourrez même profiter d’une adorable peluche de Détective Pikachu dans un coffret spécial ! Le film est destiné aux fans comme aux néophytes, puisqu’il est aussi une belle introduction à l’univers des Pokémon, pour un public de tout âge !

Lire la critique du film


Pour un(e) passionné(e) d’espace

 

L’incontournable : First Man

Cette année, nous fêtions les 50 ans des premiers pas de l’homme sur la Lune. Quelques mois auparavant, le cinéaste Damien Chazelle (l’homme derrière La La Land et Whiplash) avait récréé cette véritable épopée spatiale sur grand écran avec son film First Man. Mais en nous donnant à voir moins le héros que l’homme sous la combinaison, ce biopic sur Neil Armstrong (interprété par Ryan Gosling) s’est révélé beaucoup plus intime, sombre et émouvant que prévu, s’interrogeant notamment sur tous les sacrifices qu’a nécessité ce voyage grandiose. Avec ses images et ses musiques aussi hypnotisantes qu’impressionnantes, First Man est un film profondément marquant, que les amateurs d’astronomie mais également les fans de biopic en tous genres pourront regarder sans modération.

Lire la critique du film

 

Le moins connu : Apollo 11

Il a fait très peu de bruit lors de sa sortie, et ça se comprend puisqu’il n’est resté que quatre jours en salles, au mois de septembre dernier. On se demande bien ce qui est passé par la tête du distributeur Pathé Live, car ce documentaire exceptionnel méritait totalement sa place au cinéma ! Le film retrace la mission Apollo 11 en se basant exclusivement sur des images d’archive de la NASA. Certaines sont déjà connues des amateurs (comme les images des premiers pas d’Armstrong sur la Lune) mais ont été complètement remasterisés ; d’autres sont carrément inédites. Le tout est mis en avant par un montage très intelligent et une musique prenante. Bref, c’est à mettre sous le sapin de tous les passionnés d’espace, sans exception, en particulier ceux qui préfèrent les images brutes aux témoignages et divagations d’experts, totalement absents dans Apollo 11. En plus, avec une sortie cinéma très restreinte et une sortie DVD récente (4 décembre), il y a de grandes chances que le détenteur du cadeau n’ait encore jamais vu ce documentaire !

Lire la critique du film

 

Le coffret : 2001 : L’Odyssée de l’espace

Après un biopic et un documentaire, on part cette fois du coté de la science-fiction avec ce coffret inédit d’un classique du cinéma : 2001, l’Odyssée de l’espace de Stanley Kubrick. Sorti en 1968 (soit avant les premiers pas sur la Lune), le film était incroyable de réalisme pour l’époque ! On vous conseille d’acheter le coffret qui regroupe le DVD du film (version remasterisée), une affiche du film et un beau livre avec des photos du tournage, extraits de scénario et autres documents. A offrir plutôt aux fans de science-fiction et de films d’anticipation, ou aux admirateurs de Kubrick.

 


 

Pour un(e) passionné(e) de musique pop rock

 

L’incontournable : Rocketman

Si les biopics sur des musiciens sont de plus en plus courants, Rocketman se démarque complètement des autres ! Le film retrace la vie d’Elton John d’une manière très originale : on y trouve de nombreuses scènes chantées (et uniquement des chansons d’Elton John, interprétés par les acteurs !) insérées au cœur de l’intrigue à la manière d’une comédie musicale, et des moments surréalistes, dans lesquels le chanteur décolle littéralement du sol en plein concert ! Mais Rocketman n’est pas seulement une comédie un peu folle : le film aborde sans fard les facettes les plus sombres d’Elton John, qui a sombré dans l’alcool et l’alcool pendant de longues années de sa vie. Un des meilleurs biopics de l’année, qui réussit à représenter visuellement la personnalité du musicien. À offrir aux fans d’Elton John, mais aussi à ceux qui aiment la musique sans connaître forcément l’homme : ils ne seront que d’autant plus emportés et surpris par le film !

Lire la critique du film

 

Le moins connu : Leto

Leto promet l’histoire d’un triangle amoureux dont deux des coins sont des hommes baignés au rock et à la fumée de cigarettes. L’ambiance est posée : à coup de guitares, entre deux bières et deux morceaux de David Bowie, il est venu l’heure de composer de la bonne musique pour faire vibrer les murs guindés de Leningrad (actuel Saint-Pétersbourg, Russie). Le film propose une mise en scène excessivement travaillée et une originalité qu’il fait toujours plaisir de retrouver dans les films indépendants. En noir et blanc, il soigne son aspect vintage qui résonne parfaitement avec le cadre temporel, et y ajoute une modernité folle qui surprend et rythme sa durée de plus de deux heures. Les amateurs de musiques et de rock ne seront pas les seuls rassasiés, les cinéphiles exigeants trouveront chaussure à leur pied ! Le film, sorti en salles à la toute fin 2018, avait d’ailleurs trouvé la sixième place de notre top 10 de l’année. Disponible en DVD classique, vous pourrez le trouver pour 30 euros, en édition collector spéciale Fnac combo Blu-ray et DVD, qui inclut un livre et la bande-originale.

 

Le coffret : Bohemian Rhapsody

Il a fait beaucoup de bruit lors de sa sortie, en octobre 2018 : Bohemian Rhapsody, le biopic sur Freddie Mercury, chanteur de Queen, avait autant conquis les spectateurs que l’Académie des Oscars, qui l’avait nommé dans la catégorie Meilleur film et avait même récompensé Rami Malek, alias Freddie, avec l’Oscar du meilleur acteur. Il faut dire qu’avec des musiques aussi entraînantes que « We Will Rock You » et « Bohemian Rhapsody », ainsi qu’un style très rock n’roll, difficile de passer un mauvais moment devant le film ! Si vous avez peur que le cadeau ne soit pas assez original (le DVD étant en vente depuis le mois de mars), on vous recommande d’opter pour l’édition steelbook, avec son beau boîtier en métal, ou bien le coffret duo qui associe Bohemian Rhapsody et Walk The Line, biopic sur Johnny Cash sorti en 2006, avec Joaquin Phoenix au casting.

Lire la critique du film


Pour un(e) passionné(e) de super-héros

 

L’incontournable : Avengers : Endgame

C’était l’événement de l’année pour tous les fans de Marvel : la fin d’une intrigue qui aura duré pendant 10 ans et une vingtaine de films! Iron Man, Hulk, Thor, Captain America… tous sont réunis une dernière fois pour tenter de vaincre le terrible Thanos et sauver l’humanité, mission qu’ils avaient complètement ratée à la fin de Avengers : Infinity War. Un film mondialement connu, mais on peut difficilement faire plus incontournable ! C’est donc LE cadeau à faire à un fan de super-héros, si tant est qu’il n’est pas déjà le fameux Graal dans sa bibliothèque, le DVD étant en vente depuis août dernier…

Lire la critique du film

 

Le moins connu : Glass

Vous cherchez un cadeau pour quelqu’un qui a déjà tous les DVD des super-héros Marvel et DC Comics, ou au contraire qui n’aime pas ces usines à films pré-fabriqués, bien que passionnés de comics et de super-héros ? Une réponse : Glass. Troisième volet de la saga de M. Night Shyamalan, Glass est la suite du classique Incassable (2000) et de Split (2017) : on y retrouve donc les acteurs Bruce Willis, Samuel L. Jackson et James McAvoy dans une rencontre au sommet. L’atout de cette saga, c’est de revisiter le film de super-héros, en allant jusqu’à questionner les fondements même de ce type de personnage : les super-héros ne sont-ils pas, finalement, des personnes malades sujettes au narcissisme ? Résultat : le film surprend, dans son propos comme dans sa forme, tout en divertissant autant qu’un Marvel !

Lire la critique du film

 

Le coffret : Shazam!

Il a été plutôt discret face à ses concurrents de chez Marvel : il faut dire que les films de DC Comics ont souvent du mal à être à la hauteur de l’empire de Stan Lee. Pourtant, Shazam, sorti en salles au mois d’avril, a été plutôt une réussite dans son genre. On y suit un jeune ado qui a la capacité de se transformer en adulte ultra-musclé aux super-pouvoirs impressionnants. On a surtout apprécié l’humour du film, plutôt différent de celui des Marvel qui tend à lasser à la longue. Shazam est un bol d’air frais, dont l’intrigue simple, voire parfois un peu clichée, nous rappelle pourtant la nostalgie des anciens films de super-héros, plus modestes. Parfait notamment pour des plus jeunes spectateurs ! Tant qu’à faire, on vous conseille l’édition steelbook (boitier en métal) avec son design sobre et classe : un éclair sur fond noir, simple et efficace !

 


Pour un(e) passionné(e) de films étranges et dérangeants

 

L’incontournable : Parasite

C’est la Palme d’Or la plus vue au cinéma depuis 15 ans, et elle a enchanté le public ! Parasite raconte l’histoire d’une lutte de classe entre deux familles à Séoul, en Corée du Sud, et comment par un ingénieux plan l’ordre établi s’inverse. A voir d’urgence pour ceux qui aiment les thrillers et les films à rebondissements ! Le film de Bong Joon-Ho sort en DVD et Blu-Ray en décembre pour Noël. Afin de faire plaisir aux fans, le film sortira dans une édition complète et remplie de bonus en février, mais l’édition simple pour les fêtes de Noël est parfaite si vous ne connaissez pas encore le film! Pas de panique pour ceux qui ne sont pas à l’aise avec les sous-titres et les films en coréen : une VF est bel et bien disponible.

Lire la critique du film

 

Le moins connu : Midsommar

Ceux qui ont été traumatisés par Hérédité (2018) seront fascinés par Midsommar, dernière œuvre en date d’Ari Aster. Sorti en salle en juin dernier, le film n’a pas dépassé les 150 000 entrées… Autrement dit, c’est très peu (par exemple, le mémorable Get Out, dans le même genre, avait dépassé un million de spectateurs en salles). La faute à un public un peu frileux ? Ou à une distribution en région quasi inexistante ? Peu importe, l’important, on vous l’assure, est que Midsommar est un incontournable 2019 de l’horreur. Ici, pas de sursauts, pas de serial-killer, pas d’esprits surnaturels ou de petite fille possédée : vous embarquez, au côté d’un groupe d’américains, dans un avion direction la Suède ! Là-bas, pendant plus de deux heures, vous prenez place au sein d’une communauté dont les us et coutumes pourraient bien remettre en cause votre conception des cultures, des mythes et des rites. Vous observerez, impuissants, à bons nombres de traditions… surprenantes ! Si le film n’a pas tant vocation à faire peur, attention, il possède tout de même de plans (courts mais puissants) qui peuvent choquer. Midsommar offre spectacle impressionnant et ô combien envoûtant. Le DVD est disponible depuis le 2 décembre. Une édition collector limitée est disponible en blu-ray et inclut la version longue, le « director’s cut », qui prolonge le plaisir et lui fait atteindre 2h51… À offrir sans hésitation à ceux qui adorent être dérangés !

Lire la critique du film

 

Le coffret : Donnie Darko

Échec total lors de sa sortie en salles en 2001, Donnie Darko est pourtant devenu un film culte au fil des années. Il faut dire que le mélange des styles, entre teen-movie (films pour ados), science-fiction, drame et thriller à la limite de l’épouvante, fait de ce film de Richard Kelly un véritable OVNI. L’histoire ? Elle n’est pas moins bizarre : un ado perturbé se met à avoir des visions d’un lapin effrayant qui lui annonce la fin du monde… Donnie Darko hypnotise, met mal à l’aise, et laisse perplexe voire complètement perdu lors de son premier visionnage, qui plaira à tous ceux qui aiment être décontenancés, surpris, et se triturer les méninges devant leurs écrans… ou tout simplement aux fans de Jake Gyllenhaal, qui, à 21 ans, tenait le rôle principal. 19 ans après sa sortie, un grand coffret doté d’une magnifique illustration est disponible depuis novembre qui ravira les fans : on y retrouve le film en version cinéma et director’s cut (une version plus longue, qui éclaircit notamment certains passages du film), chacune en DVD et Blu-ray, un livre et pléthore de bonus (une vingtaine de scène coupés, des entretiens avec l’équipe du film, les coulisses du tournage…). Attention tout de même : toutes les versions du films sont uniquement en version originale sous-titrée (aucune VF !).

 


Pour un(e) passionné(e) de comédie

 

L’incontournable : Yesterday

C’est la nouvelle comédie de Danny Boyle, le réalisateur de Slumdog Millionnaire (2009). On part pourtant sur quelque chose de radicalement différent, et beaucoup plus léger ! Jack, musicien raté, se rend compte que, du jour au lendemain, tout le monde a oublié l’existence des Beatles, plus grand groupe britannique de l’histoire de la musique ! Entre opportunité de trouver enfin le succès et responsabilité de conserver l’héritage des Beatles, Jack n’hésite pas longtemps : il va sortir leurs musiques sous son propre nom ! Pas de panique si vous n’êtes pas un grand fan de Danny Boyle et de ses films moins accessibles comme Trainspotting : la patte du réalisateur est quasiment absente dans cette comédie finalement très classique dans son intrigue. Si c’est une déception pour les fans du cinéaste, c’est une bonne nouvelle pour vous : Yesterday est une comédie divertissante et agréable pour tout type de public pour un cadeau qui va difficilement décevoir !

 

Le moins connu : Blindspotting

Il ne reste que trois jours de conditionnelle à Colin avant de retrouver complètement sa liberté. Mais en trois jours, de nombreuses choses peuvent se passer quand on est un jeune homme noir, dans la ville d’Oakland (Californie) entre ghettos et quartiers hipsters, et qu’on a un meilleur ami qui a du mal à gérer sa colère. Alors, quand Colin est témoin d’une terrible bavure policière, ces trois jours deviennent un véritable compte à rebours. Blindspotting semble être un film sombre proche du policier sur le papier, mais il n’en est rien : s’il n’en pas exempt de scènes pesantes et pleines de tension, il reste une comédie ! Au programme : humour, musiques rap, portrait d’une ville en pleine révolution, questionnement sur le racisme et la justice. Mais le meilleur atout du film, c’est ce duo de personnages choc, dont l’amitié émeut autant qu’elle fait rire, et remet subtilement en question les codes de la masculinité.

Lire la critique du film

 

Le coffret : La Cité de la peur

« Attention chérie, ça va couper ! » La comédie familiale de Les Nuls (sic) a aujourd’hui vingt-cinq ans, et ça se fête ! Après une remastérisation au format 4K projetée lors du dernier Festival de Cannes (avec une Carioca dansée sur scène par Alain Chabat et Gérard Darmon), le film s’offre une nouvelle jeunesse dans un coffret ultra-collector et donc ultra-limité, dont les stocks commencent déjà à faiblir… En plus de retrouver Odile Deray (Chantal Lauby), Serge Karamazov (Alain Chabat) et Simon Jérémi (Dominique Farrugia) dans un Festival de Cannes marqué par des meurtres aussi farfelus les uns que les autres, à la fois en DVD et en Blu-Ray, vous découvrirez aussi un jeu de 300 cartes avec des questions à propos du film, ainsi qu’un poster. Bref, l’occasion est parfaite pour voir (ou re-re-re-revoir !) cette comédie qui nous fait toujours autant rire aujourd’hui.


Pour un(e) passionné(e) d’histoires vraies

 

L’incontournable : Chernobyl

Incroyable mais vrai : l’une des meilleures séries de l’année est signée par le scénariste de… la saga Very Bad Trip. Plébiscités par la critique, les cinq épisodes de Chernobyl reviennent sur la catastrophe nucléaire survenue près de la ville de Pripyat en avril 1986, mais aussi ses conséquences tragiques. La série n’occulte rien de la violence de l’événement et de sa portée : on y voit les scientifiques et les pompiers irradiés souffrir de manière très explicite, tandis que le gouvernement russe tente d’étouffer l’affaire et refuse d’entendre la vérité. La volonté de Chernobyl, c’est avant tout de rendre hommage à celles et ceux qui ont dédié leur travail, donné leur vie afin de trouver une solution à une catastrophe sans précédent. Récompensée aux Emmy Awards pour son écriture, sa réalisation, et tout simplement du prix de la meilleure mini-série, Chernobyl s’impose comme l’une des œuvres de l’année à rattraper si ce n’est pas encore fait !

 

Le moins connu : Skin

Présenté en compétition au festival de Deauville cette année, Skin n’a malheureusement pas eu le droit à une sortie en salles. Et c’est bien dommage, tant ce film est prenant, marquant, émouvant ! Jamie Bell (Billy Elliott, Rocketman) y interprète Bryon Widner, membre d’un groupe néo-nazi qui décide de changer de vie et de quitter son gang. Une histoire vraie incroyable mais dure, racontée avec sobriété et émotion. À offrir à ceux qui s’intéressent particulièrement aux sujets de société actuels (l’histoire de Bryon Widner date de seulement quelques années) ou qui cherchent à connaître des parcours de vie forts, mais surtout à des personnes qui n’ont pas peur des images choc ou de verser quelques larmes ! Le DVD sortant le 3 décembre, il est parfait pour un cadeau inédit : peu de chance que le ou la destinataire ait vu le film, ou même simplement en ait entendu parler !

Lire la critique du film

 

Coffret : Green Book

Qui dit histoires vraies ne dit pas forcément drames sombres et tristes. Si vous cherchez quelque chose de plus léger et positif, on vous conseille vivement Green Book. Ce film, sorti en tout début d’année au cinéma, retrace l’histoire de Tony Lip (Viggo Mortensen) et Don Shirley (Mahershala Ali) dans l’Amérique des années 60. Le premier est un immigré italien employé comme chauffeur par le second, un pianiste noir renommé. Celui-ci s’embarque dans une tournée dans le sud des Etats-Unis, où la ségrégation règne, et où il aura bien besoin d’un garde du corps, voire d’un ami… Le duo d’acteurs apporte une pointe d’émotion, mais surtout beaucoup d’humour à cette comédie qui permet de passer un très bon moment en famille. On vous dirige vers un coffret qui associe Green Book à deux autres histoires vraies dans le même ton : Le Majordome, sorti en 2013, et The Upside, le remake d’Intouchables à la sauce américaine, qui n’est pas sorti au cinéma en France.


Vous avez aimé cet article? Abonnez-vous à notre newsletter et découvrez chaque mois le meilleur de Silence Moteur Action!

Vous pouvez aussi nous soutenir gratuitement en regardant une publicité : cliquez ici ! 

Comment here