Divine Comédie : Des planches à l’écran, ce soir sur Canal+

L’omniprésence de l’institution

Nom classieux, la mention « De la Comédie-Française » a fleuri un peu partout dans le cinéma français en 2014, et ce n’est pas pour nous déplaire. Ce jeudi 15 janvier, Canal + Cinéma diffusera d’ailleurs en deuxième partie de soirée un documentaire qui lui sera entièrement consacré, juste après « Yves Saint Laurent ». On se souvient du biopic marqué par la performance époustouflante de Pierre Niney qui incarne le grand créateur du film éponyme.

Si le jeune premier a su couper le souffle de la France entière avec sa majestueuse performance, il n’est pas le seul. Guillaume Gallienne également a bouleversé la France dans Guillaume et le garçons à table avec une prestation tout aussi remarquable.

Ce phénomène -pourtant pas si récent- de voir les Comédiens-Français passer de la scène aux caméras a donné l’occasion à Stéphane Bergouhnioux, Anne-Solen Douguet ainsi que Jean-Marie Nizan de s’interroger sur les circonstances de cette migration. La Comédie-Française ouvre pour l’occasion ses portes dorées et nous permet de découvrir l’envers du décor. On rentre dans l’intimité des prestigieux acteurs de la Maison de Molière, qui se livrent sur leur manière pas toujours évidente de jongler entre leur vie à la Comédie-Française et leur vie personnelle.

 

 

Entre la scène et les caméras

La Comédie-Française, c’est un genre de microcosme. C’est le seul théâtre français qui dispose d’une troupe permanente qui travaille d’arrache-pied pour représenter tous les soirs le fruit de leurs efforts. Malgré tout, certains réussissent à jongler entre leur vie sur les planches et des projets externes à la Comédie-Française.

Ces derniers découvrent dans le monde du cinéma un rythme « plus industriel », certains ont beaucoup de mal à s’adapter à l’univers fondamentalement différent tant par le médium que par le travail du texte, ou encore le rythme du travail. Pierre Niney souligne que « Pour un film on va travailler deux mois et être vus par 5 millions de personnes, quand on va travailler six mois à la Comédie-Française pour finalement être vus par 1500 personnes. »

Si quelques Comédiens Français réussissent d’une main de maître à conserver leur place au sein de la troupe prestigieuse de la Comédie-Française tout en alliant leurs performances cinématographiques, d’autres finissent par tourner le dos au théâtre pour retrouver leur « liberté ». Et puis il y a ceux qui, envers et contre tout, restent.

La soirée spéciale Comédie-Française c’est ce 15 janvier à partir de 20h30 sur Canal + Cinéma !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *