Diversion, cocktail presque gagnant

Diversion marque le retour de Will Smith, icône de notre enfance dans Fresh Prince of Bel Air puis star planétaire avec Men in Black, Ali, I robot et I am Legend. Depuis, le Roi du blockbuster semblait avoir pris ses distances avec le cinéma. A 46 ans, ce film marque son retour. Come back réussi ? La rédac vous donne son avis.

Le film

L’histoire de Diversion est celle d’un arnaqueur (Will Smith) qui prend sous son aile une escroc au féminin (Margot Robbie). Le maître tombe rapidement amoureux de son élève et vice-versa. Pourtant ils ne se retrouveront que trois ans plus tard pour le meilleur et bien entendu, le pire.

Les points forts de Diversion

Diversion repose avant tout sur son casting. En habitué des plateaux, Will Smith excelle dans son rôle. Celui d’un dur à cuire qui n’en oublie pas d’être drôle. Mais la véritable surprise est Margot Robbie. La jeune actrice découverte dans Le loup de Wall Street crève littéralement l’écran. Belle comme jamais, elle n’est pourtant pas qu’une simple plastique. Facile dans son rôle, son jeu fait mouche.

L’autre point fort du film réside dans sa production XXL. Les images sont léchées, les décors soignés (le budget de 100 millions de dollars a dû aider), et on voyage avec plaisir de la Nouvelle-Orléans à Buenos Aires, Argentine. A noter une BO qui swingue, plus non négligeable surtout sur grand écran. Enfin, les réalisateurs Glenn Ficarra et John Requa ont eu la bonne idée d’introduire deux ou trois moments cultes : la scène des paris avec un Chinois fou vaut vraiment le détour.

Ses points faibles

Le risque lorsque deux acteurs assurent, est de trop se reposer sur eux. Hélas, Diversion n’évite pas le piège. Le déroulement du film est prévisible. Certaines scènes sont maladroites (cf : la scène finale avec le patron d’écurie automobile) et laissent penser que le scénario n’était pas la priorité. Difficile de concevoir un chef-d’oeuvre (mais était-ce l’objectif ?) lorsque l’histoire, nerf de la guerre, passe au second plan.

Conclusion

Film bien ficelé dans sa réalisation, Diversion reste un bon divertissement. Margot Robbie est la vraie bonne surprise de ce film et Papa Will Smith comme souvent, assure. Pour ces deux raisons et si vous voulez vous divertir pendant 1H45, ce film est fait pour vous. Sortie dans les salles le 25 mars.

 

Réalisé par : Glenn Ficarra et John Requa
Avec : Will Smith, Margot Robbie
Au cinéma le : 25 mars 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

24 Partages
Partagez24
Tweetez