Série TV : Bilan pour la saison 3 de Devious Maids ! [SPOILERS]

Pour son premier épisode, la troisième saison de Devious Maids avait su nous surprendre : les Powell cherchaient à rendre leur vie de couple plus originale jusqu’à ce qu’une jambe soit retrouvée dans leur jardin, Carmen sortait avec un agent immobilier… Déjà marié. Zoila devait concilier grossesse et travail, Marisol ouvrait sa propre entreprise de services et Rosie devait faire face à un dilemme amoureux. Cette saison a-t-elle su nous captiver sur le long terme ? Silence Moteur Action vous répond.

Une saison qui n’est pas exempte de défauts

Le problème avec Devious Maids, c’est que Marc Cherry et ses scénaristes veulent trop en faire : les intrigues et sous-intrigues se sont une nouvelle fois multipliées cette saison, quitte à ce que l’on se perde un peu au milieu de tout cela. De nombreux exemples sont à notre disposition : toute la tension suscitée par ce nouveau meurtre survenu dans le season premiere retombe d’un coup lorsque l’on découvre que la victime est… Louis Becker, soit un personnage que l’on n’a jamais connu et donc, quelqu’un dont tout le monde se moque. Côté histoires d’amour, la déception est plutôt amère, entre la relation Marisol / Jesse (incarné par Nathan Owens), qui ressemblait davantage à du remplissage qu’autre chose, et l’inégale rivalité entre Spence et Ernesto. Le pauvre Mister Spence (Grant Show) est relégué au second plan au profit de l’amant mexicain, encore lié au cartel dont il s’est échappé…

À ces nombreuses intrigues s’ajoutent par conséquent des personnages secondaires largement sous-exploités. On pardonne bien évidemment Naya Rivera d’avoir été enceinte au moment du tournage, mais Lifetime faisait beaucoup de publicité sur sa présence. Le personnage de Blanca Alvarez n’a pas servi à grand chose, si ce n’est connaître une fin plutôt funeste pour orienter l’enquête sur le meurtre de Louis Becker vers de fausses pistes. Idem pour le retour d’Olivia (Valerie Mahaffey), expédié en deux épisodes.

On chipote, mais on ne s’est toujours pas remis du départ de Valentina (Edy Ganem) et Remi (Drew Van Acker) : on aurait pu s’attendre à ce que Valentina soit tout de même prévenue de l’avancée de la grossesse de sa mère, mais elle est à peine mentionnée au cours de la saison !

Toujours autant de capital sympathie pour les Devious Maids

Cette troisième saison a certes quelques défauts (les mêmes que la précédente !), mais suivre les aventures des « Devious Maids » est toujours un plaisir, et on sent que pour elles aussi, le tournage doit être un vrai moment de bonheur ! Les scènes regroupant nos héroïnes sont toujours de beaux moments de complicité et d’humour, mais on a un faible pour celles partagées entre Carmen et Marisol… On appréciera surtout la victoire de Zoila, qui a su faire en sorte que Genevieve préserve leur amitié à son histoire avec le docteur Neff !

Mais les personnages que l’on apprécie le plus cette saison, et contre toute attente, ce sont les Powell. À voir l’importance accordée à leur storyline, on pourrait presque vouloir qu’un spin-off leur soit consacré. Evelyn et Adrian devaient digérer les révélations entourant la mort de leur fils dans la seconde saison. Adrian a souhaité rendre leur vie sexuelle plus intéressante, jusqu’à la révélation : c’est un enfant qui va leur permettre de se rapprocher. Cet enfant, c’est Dion (Issac Ryan Brown). Source de conflits, certes, mais surtout de rires. Revoir le couple Powell heureux était un véritable plaisir, jusqu’à ce que le père biologique de l’enfant ne vienne à sa recherche…

Un season finale explosif !

En tout cas, on ne pourra pas dire que Devious Maids nous aura déçus pour son dernier épisode de la saison… Révélations, rédemption, départs, meurtres, surprises et cliffhangers : tous les ingrédients étaient là pour signer un season finale de folie ! 

Le mystère concernant les meurtres de Louis Becker et Blanca est levé : le tueur n’est autre que Sebastien (Gilles Marini, notre français !), qui a définitivement eu l’idée de coucher avec toutes les femmes des environs. Surpris par Becker alors qu’il entretenait une relation avec Taylor, il n’a pas eu d’autre choix que de tuer celui-ci… Une révélation à double-tranchant, puisque Marisol écoute la confession de Taylor, tandis que Carmen découvre la robe de Blanca dans les affaires de son amant ! Pris de folie, Sebastien prend Carmen en otage, puis Marisol et les Powell à leur domicile, afin d’obtenir de l’argent venant de Michael Stappord…

De son côté, Zoila se retrouve coincée dans un ascenseur avec Genevieve, où elle perd les eaux : cela mène à un accouchement compliqué, puisque l’on finit par demander à Mme Delatour de choisir entre Zoila et le bébé s’il est impossible de sauver les deux.. Premier cliffhanger de ce season finale qui vous fera perdre la tête !

Mais ce n’est pas tout. Rosie découvre que Spence est à l’hôpital, après avoir été agressé par Hector, membre du Cartel tué par Ernesto à l’épisode précédent. Petit problème : il est amnésique ! Malgré les efforts de Rosie pour le faire revenir à la raison, la jeune femme arrive trop tard, puisque Peri (Mariana Klaveno) est de retour, et semble bien décidée à récupérer son ex-mari… Immense surprise ! Ernesto décide de disparaître, et laisse donc Rosie et Miguel seuls à Beverly Hills… Il n’est pas le seul, puisque Taylor et Katie s’en vont également, sous de nouvelles identités, pour se protéger du cartel !

On vous a promis un season finale explosif pour Devious Maids, c’est le cas de le dire ! La demeure des Powell explose, après que Marisol soit parvenue à libérer ses amis. S’y trouvent alors le cadavre de Michael, abattu par Sebastien, qui meurt quant à lui dans l’explosion… Mais pas seulement : parti chercher la photo de son couple et de son fils, Adrian demeure au mauvais endroit au mauvais moment. Est-il parvenu à s’extirper à temps de la maison ou fait-il également partie des victimes ? Difficile de demeurer insensible au cri de sa femme Evelyn, qui voulait pourtant divorcer…

Conclusion : Avec tous ces cliffhangers et ces nouvelles intrigues possibles (le retour de Peri… Mais aussi le bébé abandonné par Carmen, vous vous souvenez ?), Devious Maids n’aurait pas intérêt à être annulée. Pour l’instant, rien n’est acquis, mais Lifetime aurait tort de se séparer de sa série majeure !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 Partages
Partagez7
Tweetez