Critique Jurassic World : Enfin une suite pour Jurassic Park ! (sans spoilers)

En 1993, Steven Spielberg fait découvrir au monde entier les dinosaures du Jurassic Park ! Véritable film culte, Universal avait décidé plus tard d’offrir au film 2 suites à la qualité discutable encore aujourd’hui. Des suites indirectes puisque finalement, personne ne reviendra vraiment sur Isla Nublar, l’île qui accueillait les mésaventures du premier épisode. Il aura fallu attendre 22 ans pour que le Jurassic Park ouvre enfin ses portes pour la première fois au public sous le nom de Jurassic World ! Qu’en est-il donc de ce retour aux sources réalisé par Colin Trevorrow et chapeauté dans l’ombre par Spielberg en personne ? Réponse avec la critique sans spoilers de Silence Moteur Action !

Le parc est ouvert

1993, suite à un incident qui terrifia nos âmes d’enfants, le Jurassic Park resta à l’état de projet. Le parc d’attractions de John Hammond n’ouvrira jamais ses portes. Isla Nublar est laissée à l’abandon. Pour les deux films qui viendront poursuivre la saga, la lumière est faite sur Isla Sorna et sur Ingen qui tentait de maintenir à flots cette folle idée qu’était de recréer des dinosaures afin d’en faire des bêtes de foire. Projet malmené pendant des années, l’idée de faire un Jurassic Park 4 mit un certain temps à se concrétiser. C’est finalement Colin Trevorrow qui prit les commandes pour relancer la célèbre franchise au cinéma. Mais plutôt que d’opter un énième épisode sans saveur à l’image du troisième opus, le réalisateur avec l’aide de Steven Spielberg se dirige vers un retour aux sources. Cap sur Isla Nublar afin de réouvrir le Jurassic Park. Le rêve devient donc réalité, le film devant relancer la saga pour une nouvelle trilogie par le très attendu Jurassic World ! L’histoire ? Le parc est ouvert ! Enfin ! Excitant non ?

Pour mener son projet à bien, Colin Trevorrow invite à Jurassic World un tout nouveau casting ! Chris Pratt en dresseur de raptors aidé par une sulfureuse rousse, Bryce Dallas Howard. Omar Sy est lui aussi de la partie pour accentuer la touche humoristique apportée par le Star-Lord des Gardiens de la Galaxie. Résultat, le film est d’une fraîcheur ravissante et divertissante. Retrouver la magie du premier film permet de renouer avec son âme d’enfant. Une âme d’enfant qui n’est pas en reste grâce à Ty Simpkins (un casting qui aime lorgner du côté de Marvel d’ailleurs !) qui n’est pas sans faire écho à Tim et Alex 22 ans auparavant. Le nouveau duo d’enfants nous embarque en tant que visiteur du parc. Le duo nous offre de très belles scènes magiques et d’autres plus effrayantes, qui ne seront pas sans effet miroir au premier épisode de Spielberg. Le tout, remanié avec génie. Jurassic Park est ressuscité. Vive Jurassic World !

Jurassic World, entre fan-service et blockbuster

Pour Jurassic World, Colin Trevorrow a voulu faire écho au premier épisode Jurassic Park. Les idées sont là et sont purement remises dans le contexte actuel. Le travail de Spielberg n’est donc pas bafoué ou revisité, il est juste sublimé ! Jurassic World devient très vite un film de fans aux services des fans. Michael Giacchino, qui s’occupe de la musique, y reprend le thème musical du premier opus tout en apportant sa touche personnelle. Le film est la véritable suite de ce qui avait été amorcé en 1993. Toutefois, les codes d’Hollywood ayant changé entre temps, Colin Trevorrow ne perd pas de vue que le but est quand même de divertir le spectateur. Le film sera peut-être un peu trop blockbuster nous empêchant de retrouver les scènes d’une simplicité déconcertante mais toutefois effrayante présentes dans Jurassic Park. Le film offre cependant de très bons passages servis par des effets spéciaux soignés qui vous plongent directement au cœur de l’action. Peut-être que certains puristes regretteront le fait de ne pas réutiliser pleinement les animatronics au profit d’effets spéciaux numériques. Le résultat final n’en reste pas moins convaincant.

En reprenant la mythologie de Jurassic Park, Colin Trevorrow parvient à relancer la franchise grâce à Jurassic World. Le film devant ouvrir la voie à une nouvelle trilogie, le futur des dinosaures au cinéma est désormais assuré. Même si la bande-annonce pouvait en déconcerter certains, nous répondrons aux derniers indécis de ne pas s’inquiéter et que tout va bien se passer ; contrairement au sort de certains visiteurs de Jurassic World… Quoiqu’il arrive, le fait d’avoir Steven Spielberg à la production ne peut que rassurer. Jurassic World marque bel et bien le début d’une nouvelle ère pour les dinosaures.

Conclusion : Un film de fans pour les fans qui veulent retrouver l’esprit du premier film. Si l’on regrette l’absence de scènes sobres mais effrayantes du premier opus, le tout n’en reste pas moins divertissant. Un côté blockbuster qui finalement se marie bien avec le thème du film : le parc est ouvert ! Pourquoi ne pas aller en prendre plein les yeux du coup ? 4/5

Jurassic World
De  Colin Trevorrow
Avec Chris Pratt, Bryce Dallas-Howard, Omar Sy
En salles le 10 juin

2 thoughts on “Critique Jurassic World : Enfin une suite pour Jurassic Park ! (sans spoilers)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

24 Partages
Partagez24
Tweetez