CinémaCritiques

[Critique] La Tendre Indifférence du monde : l’art de l’oxymore

Présenté cette année dans la sélection Un Certain Regard au Festival de Cannes, le film du kazakh Adilkhan Yerzhanov brille par son habileté à envelopper son sombre récit d’une douceur et d’une beauté frappantes. Premier film du réalisateur à bénéficier d’une sortie nationale sur les écrans français, La Tendre Indifférence du monde est une réjouissante et accessible porte d’entrée dans l’univers du cinéaste, ayant déjà trois autres longs et plusieurs courts métrages à son actif.

Afin de subvenir aux besoins de sa famille suite au décès de son père, la belle et érudite Saltanat est contrainte de quitter sa campagne natale pour rejoindre la ville où elle tente d’échapper à son mariage arrangé. Accompagnée dans son entreprise par son serviable ami d’enfance Kuandyk, largement épris d’elle, le duo va connaître de nombreuses désillusions en faisant les frais d’une société corrompue et sans merci.

« Mes personnages se heurtent à la vie et ils n’existent que parce qu’ils luttent »[1]

“La Tendre indifférence du monde” n’est autre qu’une citation empruntée à L’étranger d’Albert Camus. L’auteur français, dont Saltanat (Dinara Baktybayeva), l’héroïne du film, est une inconditionnelle, est l’une des nombreuses références artistiques qui parsèment le film et qui prend tout son sens si l’on considère l’importance des notions de révolte et d’absurde dans l’oeuvre de l’écrivain comme dans celle de Yerzhanov.

« Plus on essaie de cacher les problèmes, plus j’ai envie de les rendre plus gros, de mettre le doigt dessus »[2], précise le réalisateur à propos de son processus de création. Les attachants Saltanat et Kuandyk se retrouvent ainsi face à une humanité sans merci et ce dès le début du film, lorsque la jeune femme est confrontée par sa propre mère à un douteux chantage affectif, la première d’une longue suite de désillusions. Et pourtant, la force et la sincérité des personnages – l’une portée par ses convictions et son intellect, l’autre par son amour pour la belle – parviennent à insuffler un doux vent sur leur péripéties. Rappelant celui du cinéma du finlandais Aki Kaurismaki (L’autre côté de l’espoir, Le Havre), le ton de La Tendre Indifférence du monde est une parfaite illustration de l’oxymore “doux-amer”.

Une mise en beauté de tous les plans

Bien que le portrait de la société kazakh dressé par Yerzhanov s’avère indéniablement sombre et cynique, il le pare des plus beaux attraits, créant là un décalage remarquablement efficace. Chaque plan, fixe pour l’essentiel, s’apparente à un véritable tableau, faisant la preuve d’une réelle application dans l’utilisation des différentes sources de lumière. Et si le silence domine, laissant la place à une séquence centrale au lyrisme envolé (c’est le cas de le dire !), l’aspect contemplatif n’en est que plus renforcé, tout comme l’expressivité des deux protagonistes.

Pourtant, aucune de ses certitudes ne valait un cheveu de femme.[3] L’image d’une fleur immaculée, tantôt épanouie, tantôt affaiblie, ne cesse de rythmer le film, rapidement teintée d’une goutte de sang dans le plan d‘ouverture. D’une simplicité et d’une convenance apparentes – tout comme l’idée en filigrane du long métrage que l’amour est au-dessus de tout –, ce plan en dit long et ne fait qu’introduire avec délicatesse le périple qui nous est conté. Le regard est tranquillement happé, et on embarque conquis aux côtés du duo, arpentant une sublime variété de paysages kazakhs.

Conclusion : La Tendre Indifférence du monde est un récit lumineux, dont l’amertume s’équilibre harmonieusement avec l’exquise beauté formelle, appuyée par l’emploi de références littéraires et picturales. Il y a de l’idée dans la vision tant dénonciatrice que séduisante d’Adilkhan Yerzhanov, une vision à suivre de très près.


[1]Entretien avec Adilkhan Yerzhanov, Tracks, Arte, 2018
[2]Idem
[3]Albert Camus, L’étranger, 1942

La Tendre indifférence du monde
Un film de Adilkhan Yerzhanov
Sortie le 24 octobre 2018

Vous avez aimé cet article? Abonnez-vous à notre newsletter et découvrez chaque mois le meilleur de Silence Moteur Action!

Et n'hésitez pas à nous soutenir sur Tipeee !

Comment here