CinémaCritiques

[Critique] Apollo 11 : la véritable odyssée de l’espace

Il y a tout juste 50 ans, en juillet 1969, l’Homme marchait pour la première fois sur la Lune lors de la mission Apollo 11. L’événement, exceptionnel, fut très médiatisé : le monde entier a pu suivre en direct à la télévision les pas de l’Américain Neil Armstrong sur la surface lunaire. Depuis, de nombreux documentaires et reportages ont été produits pour la télévision et ont retracé cette épopée spatiale. Mais cette année, c’est au cinéma que l’on peut découvrir un tout nouveau film, qui promet notamment des images inédites.

Sobrement intitulé Apollo 11, le documentaire commence quelques heures avant le décollage de la fusée aux Etats-Unis, pour se terminer au retour des astronautes sur Terre, soit 5 jours représentés en l’espace d’une heure trente. Rien d’extraordinaire sur le papier, ce qui pousse même à se demander si le long métrage ne sera pas qu’une simple compilation d’images déjà mondialement connues. Et pourtant, dès les premières secondes – qui montrent l’arrivée monumentale de la fusée sur la base de lancement -, le spectateur sait qu’il va assister à un vrai moment de cinéma.

Des images époustouflantes

Il est vrai que de nombreux documentaires sur Apollo 11 sont déjà passés à la télévision, notamment en cette année 2019 qui célèbre les 50 ans de la mission. Et force est de constater que leur contenu est souvent très semblable, reprenant les mêmes images d’archives et se démarquant uniquement par la diversité de leur témoignages. Toutefois, jamais auparavant nous n’avions pu voir un ensemble de visuels aussi riche et d’une si bonne qualité : des dizaines de vidéos, longtemps oubliées aux archives de la NASA, ont été remasterisées, ainsi que les enregistrements audio, ensuite synchronisés aux images.

Certains contenus se dévoilent effectivement pour la première fois, tels que la séquence où l’on découvre tous les Américains venus très tôt sur place, en famille, pour voir le décollage. Même les vidéos les plus célèbres, bien connues des passionnées d’astronomie, dévoilent un nouveau visage grâce à un travail de montage très recherché. On pense notamment au décollage de la fusée à Cap Canaveral, scène durant laquelle le spectateur observe un gros plan ultra-zoomé sur les moteurs en flammes. La musique accompagne parfaitement les images pour un rendu sensationnel, au sens propre du terme.

Et si les photographies, vidéos et commentaires audio de la mission Apollo 11 sont en partie en libre accès sur le site Internet de la NASA, ce documentaire permet de les regrouper et de les faire connaître au grand public, au-delà de la sphère des passionnés. A une époque où les théories du complot veulent prouver que l’homme n’est jamais allé sur la Lune, ce film apparaît comme particulièrement nécessaire.

Un magnifique hommage au travail de la NASA

Les vidéos d’archive sont d’une grande qualité et heureusement, car le documentaire ne mise que là-dessus ! Aucune interview d’anciens employés de la NASA ou d’experts, quasiment aucune scène de vulgarisation qui expliquerait plus en détail la mission, aucune voix-off de narrateur : le spectateur n’a que les images d’archive à se mettre sous la dent. Et pourtant, au lieu d’être un désavantage, c’est finalement une grande qualité : plutôt que de se perdre entre les analyses et les témoignages, les images d’archive prennent toute leur valeur et se suffisent à elles-même. Elles permettent notamment de montrer à quel point la NASA a veillé, dès 1969, à rendre son travail clair et accessible : des commentaires explicatifs étaient notamment délivrés au public venu assister au décollage grâce à des hauts-parleurs. Ces commentaires font ainsi aussi office d’explications pour le spectateur du documentaire, qui n’a alors pas besoin de l’intervention d’un autre expert.

Mais ce qui rend également Apollo 11 très singulier, c’est l’importance donnée au travail d’équipe. Les trois astronautes ne sont pas glorifiés outre-mesure (seules quelques images déroulées en moins d’une minute font office de biographies) et les images montrent au contraire le collectif, c’est-à-dire toutes les personnes qui ont travaillé sur la mission. Une séquence en particulier, dans laquelle la caméra parcoure une à une toutes les rangées du centre de contrôle, marque les esprits : le spectateur se rend compte du nombre astronomique d’employés, mais a également l’impression d’être au plus proche d’eux, et d’avoir un accès privilégié aux « coulisses » de la mission. La première image du générique de fin, qui reprend tous les noms des personnes ayant travaillé sur Apollo 11, finit de transmettre ce beau message.

Conclusion : derrière sa simplicité apparente, Apollo 11 est un documentaire qui a requis un grand travail de tri, de remasterisation et de montage. Les images d’archives de la NASA sont magnifiquement et sobrement mis en valeur pour montrer l’exploit technique et humain que furent les premiers pas sur la Lune. Un indispensable, autant pour les amateurs que les initiés !

Apollo 11
Un documentaire de Todd Douglas Miller
Durée : 1h33
Sortie le 4 septembre 2019


A lire également :


Vous avez aimé cet article? Abonnez-vous à notre newsletter et découvrez chaque mois le meilleur de Silence Moteur Action!

Et n'hésitez pas à nous soutenir sur Tipeee !

 

Comment here