[Critique] Ant-Man, un bon Marvel estival pour clore la phase 2

Après Avengers 2, l’ère d’Ultron début 2015, Marvel clôt son excellente phase 2 avec un film plus léger mais non moins réussi : Ant-Man. Pour les non-initiés, c’est le moment de faire la connaissance de tous nouveaux héros dont on entendra parler dans les prochains films de la franchise. Critique (sans spoilers). 

SynopsisScott Lang (Paul Rudd), cambrioleur de haut vol, va devoir apprendre à se comporter en héros et aider son mentor, le Dr Hank Pym (Michael Douglas), à protéger le secret de son spectaculaire costume d’Ant-Man, afin d’affronter une effroyable menace…

Le plus petit des héros Marvel…

Tout comme les Gardiens de la Galaxie l’été dernier, Marvel a choisi la période estivale pour nous faire découvrir un super-héros moins connu du grand public mais qui a toute son importance : Ant-Man, l’homme qui a le pouvoir de rétrécir et de contrôler les fourmis grâce à un costume très particulier. Le choix de Paul Rudd pour incarner ce super-héros parle de lui-même. Marvel, par le biais du réalisateur Peyton Reed, a voulu un film un peu décalé et divertissant. C’est mission réussie. Si quelques blagues tombent à plat, certaines font mouches. Et malgré une réalisation parfois chaotique, Peyton Reed offre aux téléspectateurs quelques scènes anthologiques.

Ant Man est un film qui explore les relations humaines, via le biais notamment de Hank Pym et de sa fille Hope (Evangeline Lilly). Cette relation père-fille porte le film : les deux acteurs se complètent à merveille et apportent la touche d’émotion. Même chose pour Scott Lang et sa fille qu’il souhaite tellement protéger qu’il est prêt à faire un dernier coup. 

… mais grand dans l’importance

Méconnu du grand public, Ant-Man est un personnage important dans l’univers Marvel. Il fait même partie de l’équipe des Avengers. C’était donc une évidence pour la Maison des Idées d’introduire ce personnage dans leur univers cinématographique. Ant-Man arrive donc alors que se clôt la phase 2. Cette transition se fait même ressentir dans les deux scènes post-génériques qui annoncent l’épique Civil War. Dans quel camp se retrouveront Hank Pym, Hope Pym et Scott Lang ? Il faudra attendre les prochains films Marvel pour le savoir.

Conclusion : Pas facile pour Ant-Man de passer après l’excellent Gardiens de la Galaxie. Ce Marvel estival , porté par des acteurs symphatiques, réussit quand même à nous faire passer un bon moment. Quant aux scénaristes, ils permettent à Ant-Man de trouver toute sa place dans le MCU.

Avec : Paul Rudd, Michael Douglas, Evangeline Lilly
Réalisé par : Peyton Reed
Au cinéma le : 14 juillet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez