[Critique] A la poursuite de demain : L’imagination au-delà du savoir

Avec Damon Lindelof au scénario et Brad Bird à la réalisation, le film Disney A la poursuite de demain (Tomorrowland en VO) avait de quoi nous mettre l’eau à la bouche. Silence Moteur Action a eu la chance de voir le film. Découvrez notre critique !

Synopsis : Casey (Britt Robertson) est une jeune fille brillante et rêveuse. Sa vie change du tout au tout le jour où elle découvre un mystérieux pin’s. En le touchant, elle se retrouve transportée dans un monde futuriste « où tout est possible ». Pour trouver des réponses à ses questions, elle va tenter de trouver Franck (George Clooney), exilé de Tomorrowland. Il lui apprend alors que la fin du monde est proche et qu’elle peut renverser la tendance …

Un projet bien mystérieux

En découvrant le premier trailer de A la poursuite de demain, impossible de savoir de quoi le film traitait. Une bonne manière de ménager le suspense et la surprise. Le réalisateur Brad Bird nous fait voyager pendant près de deux heures entre notre monde et celui futuriste de Tomorrowland, construit par les meilleurs scientifiques de ces dernières générations (on les appelle les Plus Ultra). Ces derniers voulaient créer un monde affranchi de toutes règles et de toute politique. Savoir et création devaient primer sur tout. Mais comme tout système, il a ses limites. Grâce aux tachyons, les scientifiques ont pu créer une machine qui peut voir le passé mais aussi prédire le futur. Et celui-ci est des plus pessimistes… A l’heure où Casey découvre Tomorrowland, il est gouverné par Nix (Hugh Laurie), un scientifique bien décidé à garder ce monde secret et à laisser les autres à leur propre sort.

Un film en demi-teinte

Si le film pèche un peu au niveau du scénario (la conclusion n’est pas très compréhensible), il est réussi visuellement parlant. Brad Bird arrive à créer un décor futuriste (inspiré de la section Tomorrowland à DisneyLand), plaisant et qui fait rêver. Les inventions le sont tout autant. La scène qui se déroule dans la maison de Franck vous en mettra plein la vue !

Malgré une histoire bancale, le téléspectateur arrive à capter la morale de l’histoire. Le film brandé Disney rend hommage à l’homme. La preuve avec cette inscription que nous pouvons lire sur l’un des immeubles de Tomorrowland : « Imagination is more important than knowledge » (Walt Disney). Nous passerons aussi sur les références à l’attraction « it’s a small world » tout au long du film. Alors que Franck représente le scientifique pessimiste, la jeune Casey est tout l’inverse : elle est une optimiste et espère bien trouver une solution aux maux de ce monde. Elle est de la même trempe que ces rêveurs qui ont autrefois bâti Tomorrowland et qui peuvent sauver la planète.

Conclusion : même si la résolution de l’intrigue n’est pas très claire, A la poursuite de demain est un bon divertissement familial. George Clooney et Britt Robertson (The Secret Circle, Under The Dome) nous offrent un duo convaincant et attachant. Le second point fort du film est une réalisation soignée participant à un univers qui fera rêver les petits comme les grands.

 

Réalisé par : Brad Bird
Avec : George Clooney, Britt Robertson, Hugh Laurie
Au cinéma le : 20 mai 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 Partages
Partagez4
Tweetez