Constantine : La série trouve son (anti)héros

En développement depuis quelques mois par la chaîne NBC, tout vient de s’accélérer pour Constantine qui a trouvé son interprète principal. Nouvelle série qui va se pencher sur le détective chasseur de démons après une première lecture au cinéma en 2005. C’est l’inconnu Matt Ryan qui va prêter ses traits au personnage après Keanu Reeves. Silence Moteur Action vous en dit plus sur cette série forcément attendue.

La renaissance d’Hellblazer

John Constantine. Magicien alcoolique, blasé, vivant dans les bas-fonds d’une société anglaise. Il est aussi antipathique que désagréable. Détective de l’occulte, il entretient son cancer des poumons en s’allumant clous de cercueil sur clous de cercueil. Un homme désabusé aux antipodes d’un Docteur Strange qui va faire parler de lui prochainement. Le bonhomme vous rappellera surement quelque chose. Il a été adapté au cinéma en 2005 pour la première réalisation de l’ancien « clippeur » Francis Lawrence. Le résultat était bancal mais loin d’être catastrophique. Malheureusement pour le personnage et la carrière de Keanu Reeves, qui lui a prêté ses traits dépressifs, le public a boudé ce détective pas comme les autres. Le changement était peut-être trop radical. Peu importe puisque celui qu’on surnomme Hellblazer va s’offrir une seconde jeunesse sur NBC. C’est sous l’impulsion du « showrunner » Daniel Cerone (DexterMentalist) et du scénariste David S. Goyer (Blade, la trilogie The Dark Knight) que Constantine va (re)voir le jour. Après le recrutement de Neil Marshall (The DescentCenturion ou des épisodes de Game of Thrones) à la réalisation, c’est l’inconnu Matt Ryan qui a été embauché dans le rôle titre. Ce gallois de 32 ans a en effet une filmographie presque vierge. Encore à l’état de pilote, le casting de Constantine devrait se gonfler en seconds rôles d’ici peu.

Un héros de plus sur petit écran

Le cinéma n’a donc plus le monopole en terme d’adaptation de « comics books ». Les séries sont en effet de plus en plus nombreuses à faire les yeux doux aux héros dernièrement. Smallville a hanté les télévisions pendant 10 saisons en revenant sur la jeunesse de Superman. Actuellement, The Walking Dead et Arrow cartonnent respectivement sur AMC et la CW. L’archet vert connaîtra d’ailleurs un spin-off après avoir introduit le personnage de Barry Allen. Campé par Grant Gustin, il deviendra The Flash dans son propre show. Même si elle n’est pas à la hauteur de toutes les attentes, on ne présente plus Marvel’s Agents of S.H.I.E.LD. Une déferlante qui est loin de se stopper tant le bestiaire super-héroïque affiche complet. Après un passage au cinéma, Daredevil devrait comme Constantine revivre sur petit écran. Derrière lui, toujours sous l’écurie Marvel, sont attendus Jessica Jones, Iron Fist, Luke Cage ou encore Agent Carter (La petite copine de Captain America dans le premier film), toutes à différents stades de développement. Mais la Maison des Idées aura une forte concurrence avec Gotham, une relecture des débuts de Jim Gordon dans la ville d’un Bruce Wayne qui n’aura pas encore enfilé sa cape. Bref, un véritable embouteillage super-héroïque avec une guerre d’audience en prévision. Constantine sera-t-elle taillée pour ? Silence Moteur Action vous tiendra informé sur l’avenir de cette nouvelle série.

 

2 thoughts on “Constantine : La série trouve son (anti)héros

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez