Cinq bonnes raisons de regarder Suits sur France 4

Tandis que M6 s’entête à écumer les bas fonds de l’océan (Star-Crossed, The Last Ship), France 4 fait preuve de plus de flair et de prise de risque. Après avoir diffusé la saison 3 de Teen Wolf, la chaîne propose, dès ce jeudi, la plus que sympathique série Suits (sous titrée « avocats sur mesure »). Silence Moteur Action vous donne cinq bonnes raisons de vous laisser convaincre par les aventures de « l’avocat » Mike Ross.

L’histoire réserve quelques surprises

Mike Ross (Patrick J. Adams, vu dans Pretty Little Liars) est un jeune homme brillant ayant abandonné ses études. Pour subvenir à ses besoins, il enchaîne les plans douteux, comme par exemple passer les examens de droits à la place d’autres personnes. Lorsqu’un autre plan plus dangereux le fait croiser la route de Harvey Specter (Gabriel Macht, vu dans The Spirit), l’un des meilleurs avocats de New York à la recherche d’un assistant, la vie de Mike bascule. Entre les deux hommes, le courant passe et Mike est embauché. Petit problème : le jeune homme n’a aucun diplôme pour justifier du poste. La solution ? Prétendre que Mike est un ancien d’Harvard.

Suits est une série juridique qui tend plutôt vers le droit des affaires américain où tous les coups sont permis pour atteindre son but. Chaque épisode développe sa propre histoire, un nouveau client à protéger tandis qu’en arrière plan, Harvey manœuvre pour assurer sa carrière. Ajoutez à cela le passé compliqué de Mike et ses (mauvais) choix : vous obtiendrez une série drôle et parfois même surprenante dans ses dénouements.

Les héros sont attachants

Harvey et Mike forment bientôt un duo aussi opposé que complémentaire. L’un prend ses distances avec ses clients, l’autre ne peut s’empêcher de compatir. L’un sait qui il est, l’autre est encore en train de se chercher. L’un a une carrière bien lancée, l’autre ne savait même pas qu’il pouvait en avoir une. Mike apporte une dimension plus humaine à Harvey tandis que ce dernier apprend au premier qui il est. À l’écran, le duo fonctionne bien et l’alchimie est présente dès la première minute. La relation semble réelle. Suits fait de cette relation la pierre angulaire de son histoire (même si cela sera moins vrai pour les saisons suivantes). 

Le personnage de Mike est aussi une pure réussite. Il hésite, fait des erreurs et des mauvais choix (qui vous feront hurler devant votre écran) mais il arrive à susciter l’adhésion des spectateurs. Dès les premières minutes, vous l’adorerez et vous lui pardonnerez tout tant sa petite tête inspire la sympathie. Quant à Harvey… Ses dialogues ultra-référencés et son attitude arrogante ne tarderont pas à vous donner envie de découvrir l’homme derrière la muraille. 

C’est drôle et il y a du suspense

Suits est une série judiciaire certes mais elle est surtout une comédie avec un brin de suspense. Certes, les personnages ont tous un grand sens de l’humour (et même ceux qui n’en ont pas vous feront mourir de rire) mais il reste quand même la storyline autour de Mike et de son secret. Les autres personnages (qu’ils soient avocats ou entourage) arriveront-ils à découvrir la supercherie ? Mike arrivera-t-il à éviter les pièges ? Et que lui arrivera-t-il si son secret est révélé ? Après tout, il pratique le droit sans diplôme et le moindre faux pas peut s’avérer fatal. Surtout quand vous êtes le protégé de Harvey Specter et que ses ennemis sont prêts à tout pour le déstabiliser.

Alors trouveront, trouveront pas ? À vous de le découvrir au fur et à mesure des épisodes et des saisons. 

Les seconds rôles sont excellents

Fort heureusement, le duo Mike/Harvey est secondé d’une multitude de personnages secondaires tous très intéressants. L’ennemi juré de Harvey, l’avocat Louis Litt en est un parfait exemple : secrètement il rêve d’être Harvey mais publiquement il s’oppose à chacune de ses déclarations, n’hésitant pas à utiliser les manières les plus vicieuses pour prouver sa valeur. Son interprète Rick Roffman le rend humain tout en mettant en lumière le pathétique du personnage. L’évolution de ce dernier est bien amenée au fil des épisodes.

Outre Louis, Suits dispose d’un éventail de personnages féminins forts : Jessica Pearson, patronne de la firme d’avocats Pearson Hardman, qui n’hésite pas à prendre les décisions et à les assumer, Rachel Zane, la jolie assistante juridique et enfin Donna Paulsen. Cette dernière est la secrétaire d’Harvey : elle est respectée par tous, connaît les secrets de tout le monde et n’hésite pas à remettre à sa place son patron. Donna c’est le genre de personnage qu’on aimerait voir plus souvent à la télévision : forte, sûre d’elle, indépendante. Une sorte de modèle pour les jeunes filles.   

Le tout est sexy

Image léchée, casting impeccable, protagonistes (très) agréables à regarder, panoramiques sur la ville de New York, Suits offre une vision esthétique et profondément sexy d’un univers qui fait fantasmer le monde (avocats réputés à New York). Tout est fait pour montrer l’extravagance du quotidien de ces avocats d’élite et de leurs clients aux préoccupations à mille lieues de celles du commun des mortels. On parle millions et milliards de dollars comme on parlerait d’aller faire un saut à la boulangerie. Grâce à cet argument de vente, Suits parvient à rester léger, quitte à en devenir légèrement addictif. En effet, les épisodes se regardent facilement et donnent l’envie d’en savoir plus… Si bien que la soirée ne sera jamais assez longue en compagnie de ces avocats sur mesure. 

Comme, chez Silence Moteur Action, on aime bien les génériques, on vous propose d’écouter celui de Suits pour vous laisser convaincre. 

Retrouvez Suits, avocats sur mesure, tous les jeudis soir à partir de 20h45 sur France 4.

 

 

One thought on “Cinq bonnes raisons de regarder Suits sur France 4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 Partages
Partagez11
Tweetez