Birdman récompensé aux Oscars 2015 : Qui est Alejandro González Iñárritu ?

Avec 9 nominations aux Oscars pour l’année 2015, Birdman méritait une attention toute particulière. Fruit du travail de Alejandro González Iñárritu, Silence Moteur Action a voulu en savoir plus sur celui qui vient de remporter la statuette dorée du meilleur film et du meilleur réalisateur ! Retour sur une filmographie courte et peu connue du grand public dont la perfection ne permet presque aucun doute quant à l’avenir de Birdman…

« Mexico, Mexiiiiico… »

Comme pourrait le chanter Luis Mariano ou comme l’indique une page Wikipédia bien remplie, Alejandro González Iñárritu est un réalisateur méxicain. Jusqu’à présent, ce réalisateur plus que discret au travail soigné et mérité n’est le réalisateur que de 4 films : Amours chiennes, 21 grammes, Babel et Biutiful. Pourtant ce n’est pas la première fois que les chefs d’oeuvres d’Iñárritu méritent des prix. Outre le succès préssenti pour Birdman,  Alejandro González Iñárritu a déjà remporté le Prix de la mise en scène au Festival de Cannes en 2006 et ses précèdents long-métrages lui ont permis d’accumuler au total 12 nominations aux Oscars. Birdman a par ailleurs remporté un Golden Globe en 2015 pour le meilleur scénario.

Mais retournons au Mexique. En 1995, Iñárritu commence la réalisation et la production de courts-métrage pour la télévision mexicaine avant de penser à passer à l’écriture. Au bout de quelques années et au détour de rencontres fructueuses, Alejandro González Iñárritu alors âgé de 37 ans, présente son premier long-métrage : Amours chiennes. Nous sommes en 2000 et le film est en fait la présentation de 3 petites histoires se déroulant au Mexique ayant pour point commun des chiens. D’une photographie magnifique et au réalisme saisissant, Amours Chiennes vous plonge dans les entrailles de l’âme humaine au coeur de Mexico et parvient à vous faire pleurer grâce à une émotion fortement présente. Salué par la critique, le film remportera de nombreux prix et va marquer le début d’une trilogie dans le même esprit signée Iñárritu.

La trinité de Alejandro González Iñárritu

Silence Moteur Action
Alejandro González Iñárritu, la trilogie

3 ans après le succès mérité de Amours Chiennes, Alejandro González Iñárritu revient sur le grand écran avec 21 grammes. Ce drame au casting 3 étoiles composé de Sean Penn, Naomi Watts, Benicio del Toro et Charlotte Gainsbourg nous raconte comment des personnes n’ayant absolument rien en commun se retrouvent toutes connectées entre elles suite à un drame. Le public retrouve alors tout ce qui faisait le charme du réalisateur : une photographie étourdissante, un scénario émouvant et puissant, un casting maîtrisé. Le succès ne se fait pas attendre. Une fois de plus, le public salue le génie d’Iñárritu et les distinctions s’accumulent encore.

3 ans plus tard, en 2006, Iñárritu réunit au grand écran Brad Pitt et Cate Blanchett dans Babel. Le film vient clore une trilogie amorcée par Amours Chiennes en 2000 et place définitivement le réalisateur mexicain sur un piédestal. En s’interrogeant sur la manière qu’un objet pouvait lier entre elles des personnes toutes différentes, Iñárritu s’impose en tant que maître d’un genre que l’on nommera film choral, ou film mosaïque, où plusieurs destins viennent se croiser entre eux. Les 3 films sont ainsi liés par le même genre cinématographique et une qualité de travail constante propre à Iñárritu qui lui vaudra cette fois-ci plusieurs nominations aux Oscars et aux Golden Globes. Une étoile est née.

Le fabuleux destin d’Iñárritu

Délaissant le genre du film choral,  Iñárritu revient à la réalisation en 2010 avec Biutiful. Le film porté par un Javier Bardem époustoufflant nous raconte le destin bouleversant de Uxbal, un homme sans ambition qui décide de changer sa vie le jour où ce dernier apprend sa mort imminente. Le film sera nommé pour les Golden Globes et Javier Bardem sera même primé à Cannes en tant que meilleur acteur. Alejandro González Iñárritu continuant sur la lancée de ses précédents films n’a désormais plus rien à prouver et assure chacun de ses films vers un succès mérité. Les indicateurs semblent donc être tous au vert pour Birdman.

Nommé 9 fois aux Oscars 2015 (Meilleur acteur, meilleur réalisateur, meilleur acteur dans un second rôle, meilleure actrice dans un second rôle, meilleur scénario, meilleure photographie, meilleur montage son et meilleur mixage son), Birdman marque le retour de Alejandro González Iñárritu au cinéma 5 ans après Biutiful. Le film, apparemment conçu comme un long plan séquence, va raconter comment un acteur déchu joué par Michael Keaton (le Batman de 1989 et 1992) tente de revenir sur le devant de la scène. Une mise en abyme donc que nous avons tous hâte de découvrir à la vue de la courte mais impressionnante filmographie de Alejandro González Iñárritu. Un film qui pourrait bien mériter 9 Oscars et qui marquerait à jamais Iñárritu comme une légende du cinéma. Si ce n’est pas déjà fait…

 

One thought on “Birdman récompensé aux Oscars 2015 : Qui est Alejandro González Iñárritu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 Partages
Partagez4
Tweetez