Balade Entre Les Tombes : Liam Neeson revient dans un polar fascinant (critique sans spoiler)

Quand il n’a ni la gâchette facile ni le poing qui le démange, Liam Neeson se pose quelques instants pour nous offrir des films moins portés sur l’action et plus sur son jeu d’acteur. Car oui, Liam Neeson n’est pas qu’un super flic (peu importe le film) capable de cogner du méchant sans s’arrêter : c’est aussi un humain qui sait faire preuve de bon sens. Si le registre ne change pas, nous sommes toujours dans le rôle d’un flic, le ton est différent par rapport à ce que l’on connait de Liam Neeson. L’acteur parvient à porter un polar sombre et prenant à lui tout seul…ou presque. Critique sans spoiler de Balade Entre Les Tombes, au cinéma le 15 octobre.

Le colonel Neeson, dans la bibliothèque, avec le chandelier…

Contrairement à Taken, Sans identité ou encore plus récemment Non-Stop, Balade Entre Les Tombes n’est pas un film d’action. Aucune course-poursuite, aucune explosion, aucune cascade spectaculaire, juste quelques échanges de balles et une ambiance sombre. L’histoire prend place dans un New York comme on a peu l’habitude de voir : celui des polars et des thrillers. Le film est avant tout une enquête policière. Adapté du livre de Lawrence Block, Balade Entre Les Tombes n’est ni plus ni moins qu’un cluedo de presque 2h dans lequel Matt Scudder, détective à la retraite et sans licence, décide de prêter ses services à un homme dont la femme vient d’être assassinée.

L’enquête peut alors commencer avec 2 mystères : pourquoi Scudder, talentueux en apparence, n’exerce t-il plus sa profession ? Qui est le tueur ? Si la première question trouve sa réponse dans la bande-annonce, la deuxième prend du temps à se résoudre. Peu importe qui a tué qui, l’identité du tueur n’est ici qu’un leit-motiv qui ponctue le film du début jusqu’à sa moitié nous proposant d’en savoir autant que Liam Neeson au fur et à mesure de son enquête, et ça, c’est un bon point ! La seconde partie préfère alors se concentrer sur les motivations des tueurs (qui sont plusieurs mais vous le savez déjà !) et c’est une ambiance encore plus sombre, presque glauque et morbide qui s’installe. Les fans de Dexter adoreront, les amateurs de polars n’en perdront pas une miette et ce, jusqu’à la dernière minute du film. Intense.

Une ambiance particulière

Plongé au cœur des années 90, le spectateur s’amuse à repérer les codes de l’époque transposés à l’écran, comme si le film avait été réalisé à ce moment sans prendre une seule ride. Le New York de ces années est effroyablement inquiétant et les personnages qui croisent la route de Scudder sont intriguant,y compris lui-même. On regretterait presque de ne pas en savoir plus sur chacun d’entre eux, en particulier sur les tueurs, fascinants à souhait et Scudder, interprété par Liam Neeson. Ce dernier semble avoir une histoire particulièrement riche que 2h de film ne saurait suffire à tout exploiter. Balade Entre Les Tombes est d’ailleurs le dixième tome d’une série de 18 romans ayant pour sujet Scudder et ses nombreuses enquêtes. En sachant ça,  nous voulons une suite.

Les autres acteurs ne sont pas en reste. Une des nombreuses qualités du film réside dans le fait que chaque personnage n’est ni bon ni mauvais, pas même le héros. Chacun semble avoir une source de noirceur en lui, une particularité qui entre en résonance avec l’ambiance du film très automnale où la vie semble être arrêtée pour s’apitoyer sur son propre sort. Nous pouvons donc facilement féliciter David Brisbin, chef décorateur et Mihai Malaimare Jr, directeur de la photographie, qui parviennent tous deux à rendre ce polar immersif et prenant, travail initié par des acteurs de qualité. Le film est donc réussi autant sur le côté visuel que sur le scénario. La mise en scène, bien pensée, fera passer les 2 heures sans aucun soucis.

Conclusion

Immersif et prenant, c’est dans ce genre de film que l’on peut apprécier Liam Neeson à sa juste valeur. Aucun temps-mort malgré les 2h riches et intensives qui ont permis de mettre en place un univers intemporel que l’on a envie de retrouver dans une autre enquête. Un hommage aux polar des années 90.

PS : les passages où Liam Neeson est au téléphone sont perturbants. Nous n’attendons qu’une chose : que ce dernier dise « Bonne chance ! » (comprendra qui pourra…)

One thought on “Balade Entre Les Tombes : Liam Neeson revient dans un polar fascinant (critique sans spoiler)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez