5 bonnes raisons de regarder Bates Motel sur D17

Alors que la troisième saison de Bates Motel se dévoilera en mars 2015, D17 vous propose de découvrir ou redécouvrir la première saison de la série de A&E (Longmire, Those Who Kill) à 20h50. Si vous êtes passé à côté de Bates Motel, on vous donne 5 bonnes raisons de lui donner une chance ce soir.

1) Freddie Highmore en mode psychopathe ça donne envie, non ?

Freddie Highmore est loin d’être un inconnu, cet acteur maintenant âgé de 22 ans est partout. Vu dans Charlie à la Chocolaterie, August Rush en passant par Neverland, Les Chroniques de Spiderwick ou encore Arthur et les Minimoys, son visage vous dit forcément quelque chose. Véritable licorne du cinéma, Freddie Highmore est un habitué des rôles de jeune garçon au cœur pur alors forcément quand on a apprit qu’il faisait partie du casting de Bates Motel dans le rôle de Norman Bates cela nous a fortement intrigué. Notre petit doigt nous dit qu’on verra ce jeune homme encore un petit moment sur nos écrans.

2) La genèse d’un monstre de cinéma

Préquel contemporain de Psychose d’Alfred Hitchcock datant de 1960 (lui­ même basé sur le roman de Robert Bloch), Bates Motel revient aux origines du personnage de Norman Bates, avant que Norman ne dérape totalement donc. La série se situe juste après la mort du mari de Norma Bates dans des circonstances un peu louches. Laissant l’Arizona derrière elle, elle emménage avec son fils dans un motel de la côte, à White Pine Bay dans l’Oregon dans l’intention de démarrer une nouvelle vie. Loin de prendre un nouveau départ, la famille Bates traînent de nombreux cadavres dans ses placards et le pire est encore à venir.

3) La bonne recette d’un thriller réussi

Prenez un adolescent au ­dessus de tout soupçon bien que légèrement perturbé, une mère trop protectrice, un manoir à l’écart, une ville pas aussi tranquille qu’elle en à l’air, un jeune homme paumé trempant dans un business pas très recommandable, un ancien propriétaire trop entreprenant, des enquêteurs trop curieux et la tension monte d’un cran. Bates Motel maintient le suspense et nous réserve quelques surprises.

4) L’esprit de famille comme vous ne l’avait jamais vu

Passant aisément du thriller au drame, Bates Motel met en scène une vision de la famille pour le moins inconfortable. Les relations qu’entretient Norma avec ses fils a de quoi intriguer. Aussi froide avec l’un (Dylan) qu’ambiguë avec l’autre (Norman) , il faut bien une Vera Farminga (The Boy in Striped Pijamas, The Conjuring) au top pour jouer ce personnage si particulier. Très habile et presque perturbante, Bates Motel joue sur la corde sensible, bien que dysfonctionnelle on ne peut pas s’empêcher d’avoir de la tendresse pour la famille Bates, à la fois victime du sort et glaçante.

5) Parce que le programme ce dimanche soir est déprimant

Si Alexandri Alexandra ie Cloclo (TF1) ne vous intéresse pas, que vous ne faites pas partie des décrocheurs du système scolaire (Zone Interdite sur M6), que Mariage à l’Italienne avec Sophia Lauren ne vous tente pas beaucoup, que vous êtes lassé des multi­-rediffusions des Experts : Manhattan (TMC) autant que celle de l’Arme Fatale (HD1), qu’il n’est même pas envisageable de tomber par hasard sur Confessions Intimes (NT1) et que le désespoir ne vous pousse pas jusqu’à revoir Eragon (6ter) alors franchement jetez un petit coup d’œil sur Bates Motel.

Retrouvez Bates Motel tous les dimanches à 20h50 sur D17.

2 thoughts on “5 bonnes raisons de regarder Bates Motel sur D17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 Partages
Partagez5
Tweetez